Les Bourses européennes en hausse avant la Fed et la BCE

AWP

1 minutes de lecture

L’Eurostoxx a pris 0,43%.

Les Bourses européennes ont terminé en hausse mercredi, en attendant des décisions de la Réserve fédérale américaine (Fed) et de la Banque centrale européenne (BCE).

«Ce n’est pas un marché très dynamique aujourd’hui, il n’y a pas eu de catalyseur particulier, le marché ne s’attache pas à un chiffre en particulier et reste très attentiste globalement», indique à l’AFP Alexandre Baradez, analyste chez IG France.

Les investisseurs restent ainsi suspendus à une décision de la banque centrale américaines (Fed), qui rendra son verdict mercredi après la clôture des Bourses européennes à l’issue de deux jours de réunion.

Certes, une surprise est improbable, les acteurs de marché tablant unanimement sur un statu quo sur les taux.

«On ne voit pas pourquoi la Fed deviendrait beaucoup plus agressive du jour au lendemain (...) Mais les projections (de l’institution) intéressent le marché, qui attend des éléments et des précisions» sur la poursuite de ses dispositifs d’injections de liquidités, souligne M. Baradez.

Autres facteurs alimentant la prudence des opérateurs: une décision de politique monétaire de la BCE dévoilée jeudi -même si là encore un statu quo est largement attendu- et l’issue incertaine d’élections législatives cruciales au Royaume-Uni, également jeudi, dans le contexte du Brexit.

Enfin, persiste l’épée de Damoclès du conflit commercial entre Pékin et Washington, les États-Unis devant imposer le 15 décembre des droits de douane supplémentaires sur quelque 160 milliards de dollars de biens chinois.

A Wall Street vers 18H45 (17H45 GMT), le Dow Jones Industrial Average baissait de 0,18%, l’indice Nasdaq, à forte coloration technologique, augmentait de 0,12% et l’indice élargi S&P 500 reculait de 0,15%.

L’Eurostoxx a pris 0,43%.

Du côté des valeurs

SODEXO AU SOMMET DU CAC

A Paris, le groupe s’est installé au sommet du tableau (+2,23% à 105,30 euros), dopée par un relèvement de sa recommandation à «neutre» contre «sous-performer» auparavant par Exane BNP Paribas.

WIRECARD (-4,50% à 103,95 euros)

Le groupe poursuivait sa tendance baissière de la veille. Le titre de la fintech, dans la tourmente boursière depuis des articles de presse faisant état de pratiques comptables douteuses.

LES VALEURS EXPOSEES AU ROYAUME-UNI RECULENT

Ces titres ont fait les frais du dernier sondage sur les élections et des craintes d’un Parlement sans majorité ce qui ne ferait qu’entretenir l’incertitude sur le Brexit et l’économie. La banque RBS a perdu 0,61% à 227,90 pence et le groupe de BTP Taylor Wimpey 0,82% à 174,70 pence.

Les indices en un coup d’oeil

Paris - CAC 40: +0,22% à 5.860,88 points
Francfort - Dax: +0,61% à 13.150,71 points
Londres - FTSE 100: +0,03% à 7.216,25 points
Milan - FTSE MIB: +0,14% à 23.155,64 points
Madrid - IBEX 35: +0;77% à 9.392,50 points
Lisbonne - PSI 20: +0,01% à 5.148,97 points
Bourse suisse - SMI: +0,14% à 10.405,31 points
Amsterdam - EX: +9,31% à 599,44 points
Bruxelles - BEL 20: -0,27% à 3.920,85 points

A lire aussi...