BFW Liegenschaften a vendu deux nouveaux actifs

AWP

1 minutes de lecture

La société immobilière, qui entend céder douze de ses immeubles au deuxième semestre 2019 en a vendu deux en août. Leur valeur se situe à 22,3 millions de francs.

BFW Liegenschaften a entamé le mois dernier la réorganisation de son portefeuille. La société immobilière thurgovienne, qui entend céder douze de ses immeubles au deuxième semestre 2019 en a vendu deux en août. Leur valeur se situe à 22,3 millions de francs.

Les dix autres objets mis en vente affichent quant à eux une valeur estimée à 64,6 millions de francs, indique vendredi BFW Liegenschaften dans une présentation portant sur sa performance semestrielle. Cette dernière est dans l’ensemble conforme au premiers chiffres dévoilés mi-août par l’entreprise.

De janvier à fin juin, l’entreprise thurgovienne a ainsi vu son résultat d’exploitation (Ebit) chuter à 9,1 millions de francs, contre 15,8 millions un an auparavant. Le bénéfice net, y compris les effets de revalorisation du portefeuille, a lui dégringolé de 13,4 à 2,9 millions.

Reflet des ventes de cinq immeubles au deuxième semestre 2018 ainsi que de deux autres durant la première partie de 2019, les revenus issus des loyers se sont contractés de 7% à 9,3 millions de francs. Le taux de vacance atteignait à fin juin 10,3%.

Conséquence des cessions d’immeubles prévues, le conseil d’administration a décidé d’apporter quelques modifications au règlement d’investissement de l’entreprise, dont le nombre minimal de propriétés, lequel est réduit de 30 à 20. Actuellement, le portefeuille de BFW Liegenschaften compte 35 immeubles d’une valeur de 384,3 millions de francs. Les nouvelles règles doivent entrer en vigueur le 1er novembre prochain.

Pour la suite de l’exercice, BFW Liegenschaften se dit convaincu de l’attractivité du marché immobilier suisse, en particulier dans le segment du logement que la société entend continuer à privilégier. L’entreprise thurgovienne note qu’elle dispose de plusieurs projets pour l’an prochain, dont la rénovation de 20 appartements à Steckborn, celle d’un immeuble de rendement comprenant 86 logements et une surface commerciale à Rorschach ainsi que d’un autre objet à Zurich.

Affichant à fin juin un taux de fonds propres 35,3%, l’entreprise de Suisse orientale continue de viser une valeur entre 35 et 45%. Durant le second semestre, elle devrait de nouveau se situer au milieu de cette fourchette, a relevé le chef des finances Andreas Brügger, lors d’une conférence téléphonique. En 2016, le taux de fonds propres se situait à 46,7%.