Les émergents font de la résistance

1 minutes de lecture

Bien qu’aucune région n’ait été épargnée par le ralentissement mondial, on devrait encore observer une croissance supérieure à 5% en 2020 sur près de 40 marchés émergents et en développement.

Le Fonds monétaire international (FMI) a publié à l’occasion de ses réunions d’automne à Washington DC des prévisions économiques actualisées pour ses 189 pays membres. Les nouvelles Perspectives de l’économie mondiale (WEO) n’ont guère surpris, notamment après que l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié il y a un mois des révisions à la baisse pour la croissance mondiale et pour les 36 pays qu’elle représente (voir notre rapport spécial «Les dépenses de l’OCDE en infrastructures à haut rendement pour stimuler la croissance»).

Naturellement, l’évaluation quelque peu pessimiste du FMI et l’accent mis sur les risques à la baisse pour l’économie mondiale n’ont pas manqué d’attirer l’attention des médias du monde entier. Toutefois, bien qu’aucune région n’ait été épargnée par le ralentissement, on devrait encore observer des taux de croissance supérieurs à 5% en 2020 sur près de 40 marchés émergents et en développement, dont 14 en Asie et 2 dans les 5 premières économies du monde.

Plus d'information