Suivi de Deutsche Boerse par Bordier

Loïc Bhend, Bordier & Cie

1 minutes de lecture

La grande majorité des divisions a dépassé les attentes en termes de revenus, avec une mention pour Quontigo qui dépasse les attentes de 21%, à 67,8 millions d'euros.

Deutsche Börse a publié hier soir des résultats T4 légèrement inférieurs aux attentes. Les revenus, à 756,6 millions d'euros, sont ressortis 2% supérieurs aux attentes mais les dépenses, à 347,4 millions d'euros, ont dépassé les attentes de 5%. L’EBITDA, à 410,5 millions d'euros, s’affiche 1% inférieur aux attentes.

La grande majorité des divisions a dépassé les attentes en termes de revenus, avec une mention pour Quontigo (in-dex and analytics business) qui dépasse les attentes de 21%, à 67,8 millions d'euros.

La croissance séculaire a atteint les 5% de croissance promise et le dividende, avec un taux de distribution de 48%, ressort à 2,90 euros contre 2,94 euros attendus.

Pour 2020, le management réitère la croissance séculaire de «au moins 5%», conformément à la stratégie «roadmap 2020» et s’attend à un résultat net en hausse de 9%, à 1,20 milliard d'euros. C’est en ligne avec les attentes et ne devrait pas engendrer de relèvement des estimations.

Le titre a gagné 10% depuis le début de l’année et a atteint notre objectif de cours de 152 euros. Nous allons mettre à jour notre DCF avec les indications récentes et évaluer le potentiel de hausse du cours, après un bon parcours qui valorise maintenant le titre à 24x les résultats 20e.

A lire aussi...