La Française: actifs sous gestion records pour son fonds High Yield

Communiqué, La Française

1 minutes de lecture

Ce fonds comprend un portefeuille global diversifié de 160 émetteurs de dette High Yield. Il est géré par Akram Gharbi (photo), Thibault Chrapaty, Gabriel Crabos et Jaafar Ibaraghen.

La Française annonce que seulement deux ans après sa création*, La Française Rendement Global 2025 a vu ses encours de gestion atteindre 1041 millions de francs. Ce fonds à échéance comprend un portefeuille global diversifié de 160 émetteurs de dette High Yield, affichant une notation moyenne de B+ et avec un rendement net moyen** de 3,37% (source: La Française, au 31/12/2019). Il est géré par Akram Gharbi, Thibault Chrapaty, Gabriel Crabos et Jaafar Ibaraghen. La Française AM gère actuellement près de 8 milliards d’euros en crédit.

Fonds à échéance High Yield, La Française Rendement Global 2025 est le fruit de 20 ans d’expérience et de 2,3 milliards d’euros sous gestion (fonds à maturité). L’objectif de la stratégie est d’atténuer les risques de taux et de crédit, tout en s’efforçant d'offrir un taux de rendement attractif. Concernant le risque de crédit, le fonds couvre un univers d’investissement étendu qui regroupe un large éventail de pays et d’émetteurs, dont les marchés émergents. La Française accorde une place essentielle à la sélectivité dans un environnement où la qualité de crédit reste satisfaisante mais où il est essentiel de faire preuve de discernement compte tenu de l’augmentation potentielle des événements de défaut, notamment dans les secteurs cycliques, qui pâtissent particulièrement de la guerre commerciale et du ralentissement économique. La stratégie concilie portage, pour pouvoir profiter des nouvelles opportunités susceptibles de se présenter sur le marché, et arbitrage, en cas d’augmentation du risque de défaut pesant sur l’un des émetteurs détenus en portefeuille.  

Akram Gharbi, le gérant du fonds, est convaincu que les investisseurs, confrontés à la faiblesse des taux d’intérêt, n’ont pas d’autre choix que de se tourner vers des segments plus dynamiques tels que le haut rendement. «À l’exception de la hausse des taux de défaut observée aux États-Unis en 2015/2016 dans le sillage de la crise du pétrole et du gaz, le taux de défaut global des obligations à haut rendement est inférieur à 3% par an depuis 10 ans (source : Bank of America Merrill Lynch). Le haut rendement est l’une des rares classes d’actifs qui continue à offrir des performances relatives attractives. À en juger par sa collecte nette, le fonds doit son succès à la pertinence de sa stratégie d’investissement, qui lui permet de tirer son épingle du jeu dans un contexte de taux faibles».

La Française Rendement Global 2025 implique certains risques, dont le risque de perte en capital, le risque de taux d'intérêt, le risque de défaut lié aux émetteurs des instruments de dette, etc.

 

* Le compartiment est issu de la fusion absorption du FCP La Française Rendement Global 2025 créé le 30 août 2017, de stratégie identique et absorbé le 05/12/2018.
** Après déduction des frais courants et des frais de couverture.

A lire aussi...