Synthèse hebdomadaire de J.P. Morgan Asset Management

Vincent Juvyns, J.P. Morgan Asset Management

1 minutes de lecture

Bonnes nouvelles aux Etats-Unis sur fond d’une fragilisation du marché du travail.

Réflexion de la semaine

Le dernier plan de relance de 900 milliards de dollars et un possible accroissement des dépenses aux États-Unis sont de bonnes nouvelles dans le contexte d’une fragilisation du marché du travail. Les programmes d’assurance-chômage renforcés issus de la loi fédérale CARES de l’an dernier devaient arriver à échéance fin 2020. Si tel avait été le cas, des millions de consommateurs auraient subi une chute brutale de leurs revenus aux États-Unis. Environ 5 millions de personnes continuent à percevoir des prestations ordinaires d’assurance-chômage mais près de 12 millions sont encore tributaires des programmes renforcés qui ont versé des prestations aux travailleurs indépendants en difficulté et allongé la période pendant laquelle ces versements peuvent être touchés. La prolongation de ces programmes jusqu’à la mi-mars ainsi qu’une hausse de 300 dollars des prestations offriront un important dispositif de protection de 120 milliards de dollars au moment où le nombre de contaminations au COVID 19 et le chômage permanent augmentent à nouveau. 

 

 


 

A lire aussi...