Le franc devrait rester sous pression haussière – Update Devises de Raiffeisen

Investment Office, Groupe Raiffeisen

1 minutes de lecture

Cette année, tant que la BCE ne passe pas à l’acte, les mains de la BNS resteront liées et sa marge de manœuvre sera limitée.

EUR/CHF 

En décembre, la Banque nationale suisse (BNS) a souligné que, même après cinq ans, la période de taux négatifs en Suisse est loin d’arriver à son terme. Son président, M. Jordan, a souligné que les avantages pour l’économie globale prédominent, même si le secteur financier émet toujours plus de critiques. Une chose est certaine: en 2020, tant que la Banque centrale européenne (BCE) ne passe pas à l’acte, les mains de la Banque nationale resteront liées et sa marge de manœuvre sera limitée. La pression à la hausse sur le franc suisse devrait persister cette année. Le taux de change EUR/CHF devrait atteindre un cours de 1,06 franc sur douze mois. 

USD/CHF 

Pour la paire USD / CHF, la parité, atteinte début décembre, s’est, une fois de plus, avérée être un obstacle infranchissable. D’un point de vue fondamental, il n’existe pas d’argument indiquant que ce seuil psychologique sera moins important en 2020. Récemment, le franc est resté très apprécié, et ce malgré la faible aversion pour le risque sur les marchés boursiers. La probabilité de correction des actions étant en hausse, la monnaie suisse devrait rester forte. L’excédent élevé de la balance des paiements courants de la Suisse reste un avantage important pour la nouvelle année. Quant à l’USD, la politique monétaire ne suscite aucune surprise, car les taux n’augmenteront pas en 2020.