L'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi est-elle en panne?

S&P Global Ratings

1 minutes de lecture

Les alliances Renault, Nissan et Mitsubishi Motors ont annoncé la création d’un nouveau conseil d’administration dans le but de dissiper les tensions qui ont suivi l’arrestation de Carlos Ghosn

Renault et Nissan ont formé une alliance stratégique en 1999, alors que Nissan luttait déjà depuis plusieurs années pour restructurer ses activités, tant sur le marché japonais que sur le marché américain. Depuis lors, les sociétés ont accru leurs participations croisées. Renault détient désormais 43,4% du capital de Nissan, tandis que ce dernier détient 15% du capital de Renault.

En 2016, Mitsubishi a rejoint l'alliance lorsque Nissan a acheté 34% du capital de la société. L’alliance était gérée par Renault-Nissan B.V., une société commune de Renault et de Nissan basée à Amsterdam, aux Pays-Bas. Cela va maintenant changer lorsque la nouvelle gouvernance sera officiellement mise en place dans les prochaines semaines.