Facteurs environnementaux et stratégie des banques

S&P Global Ratings

1 minutes de lecture

Malgré les actions tangibles qui commencent à émerger, l’intégration des facteurs environnementaux dans la stratégie et la gestion des risques n’en est qu’à ces débuts.

Les enjeux environnementaux et climatiques sont l’un des principaux sujets auxquels doivent faire face aujourd’hui les équipes dirigeantes des banques. Presque toutes ont pris conscience de l’importance des implications potentielles pour leur santé financière.

Malgré les actions tangibles que cela commence à susciter, l’intégration des paramètres environnementaux dans la stratégie commerciale, les priorités en termes de croissance des revenus et le suivi des risques n’en est qu’à ces débuts.

Les régulateurs bancaires, notamment en Europe, sont de plus en plus exigeants sur la prise en compte du risque environnemental par les banques, notamment dans la gestion de leurs risques et leur quantification.

Cette dynamique devrait favoriser la qualité de la communication externe faite par les banques sur les sujets environnementaux, et notamment l’harmonisation des données publiques disponibles pour les investisseurs. Pour le moment, les standards sont très inégaux selon les acteurs et les pays et, dans plupart des cas, ils restent assez sommaires. 

En tant qu’agence de notation, S&P Global Ratings prend en compte dans son analyse de crédit appliquée aux banques les risques et opportunités que représentent les enjeux environnementaux. 


 

A lire aussi...