Assurance: davantage d'appétit pour l'exposition au risque

Communiqué, BlackRock

1 minutes de lecture

Les assureurs du monde entier semblent avoir pris la mesure des risques macroéconomiques et de marché et sont prêts à aller de l'avant sur plusieurs fronts, selon le rapport annuel de BlackRock.

Dans la septième édition de son rapport mondial sur l'assurance, BlackRock constate que les assureurs sont relativement optimistes. Certes, les conditions restent difficiles, avec une rentabilité et des modèles économiques toujours sous pression. Toutefois, les assureurs semblent avoir pris la mesure des importants risques macroéconomiques et de marché et sont prêts à aller de l'avant sur plusieurs fronts. Plus précisément, après avoir identifié leurs portefeuilles d'investissement comme un outil clé pour accroître leur rentabilité, ils semblent maintenant disposés à accroître leur exposition au risque sur un large éventail d'actifs - tant publics que privés - et à se diversifier dans de nouvelles classes d'actifs et de nouveaux marchés de croissance, ce qui inclut maintenant un intérêt plus prononcé pour la Chine. 

Le principal défi qu'ils doivent relever pour obtenir les rendements qu'ils recherchent est la nécessité d'assurer l'efficience optimale de leur portefeuille, tant du point de vue économique et du point de vue du risque que du point de vue de la contrepartie en capital, qui est très axée sur la réglementation. 

Montée en force des critères ESG

De plus en plus, leurs objectifs incluent également le respect de critères ESG spécifiques. La véritable surprise de l'étude de cette année réside dans l'importance que revêt l'ESG pour les assureurs du monde entier, dans le nombre d'entre eux qui se sont déjà engagés sur la voie de l'ESG et dans la distance qu'ils veulent parcourir à l'avenir. Dans le même temps, nos résultats soulignent également les obstacles importants que les assureurs et l'ensemble de l'industrie doivent encore surmonter pour permettre une intégration efficace des ESG dans tous les portefeuilles.

Retrouvez le rapport complet en cliquant ici.

A lire aussi...