La BCE ne suivra pas la Réserve fédérale

Philippe Waechter, Ostrum AM

1 minutes de lecture

Nous ne voyons pas dans la zone euro le déséquilibre observé aux Etats-Unis entre la courbe des taux et l’orientation de la politique monétaire.

La BCE suivra-t-elle la Réserve fédérale? Va-t-elle réduire ses principaux taux d’intérêt? La réponse est clairement non. Le taux d’intérêt américain à 10 ans a chuté de façon spectaculaire ces derniers jours, entraînant un ajustement important de la part de la Fed. Ce n’est pas le cas dans la zone euro. Le taux d’intérêt synthétique à 10 ans est cohérent avec l’orientation actuelle de la politique monétaire.

Hier, la Fed a réduit son taux directeur de 50 pb. Le Fed Fund se situe désormais dans une fourchette allant de 1% à 1,25%. La raison principale était la récente et pro de baisse de tous les taux d’intérêt américains.

Depuis le début de l’année, le taux à 10 ans a baissé d’environ 100 pb. Et la semaine dernière, ce taux était bien inférieur au taux de la Fed, comme on peut le voir sur le graphique. Comme je l’ai expliqué hier (Pessimisme de la Fed sur le coronavirus), la décision de la Fed n’était qu’un moyen de revenir dans une fourchette cohérente avec la courbe de rendement des TBonds américains. Tous les taux étaient inférieurs à la mesure de la Fed, ce n’était pas soutenable et c’est la raison du mouvement de la Fed. Si le taux d’intérêt à 10 ans continue de baisser et passe en dessous de 1%, la Fed devra à nouveau baisser son taux.

 

La BCE n’est pas dans la même situation. Ses taux de référence sont déjà à 0 pour le taux refi et à -0,5% pour le taux de dépôt marginal.

Le taux synthétique à 10 ans pour la zone euro se situe actuellement entre ces deux taux. Hier, le 3 mars, il était à -0,12%. (Ce taux synthétique est une moyenne pondérée des taux sur 10 ans dans la zone euro. Les poids sont la taille du PIB réel de chaque pays de la zone euro).

Nous ne voyons pas dans la zone euro le déséquilibre observé aux Etats-Unis entre la courbe des taux et l’orientation de la politique monétaire. La BCE peut maintenir longtemps son taux actuel. Mais cela ne signifie pas que rien ne doit être fait, mais cela ne passera pas par des taux inférieurs.

A lire aussi...