Zone OCDE: l'inflation annuelle stable à 2,9% en septembre

Communiqué, OCDE

1 minutes de lecture

Hors alimentation et énergie, l'inflation annuelle dans la zone OCDE a augmenté à 2,3% en septembre, contre 2,1% en août.

Cette stabilité de l’inflation annuelle est cependant le résultat d’une hausse significative de l'inflation annuelle en Turquie (24,5% en septembre, contre 17,9% en août) et de son ralentissement dans la zone de l'OCDE hors Turquie (2,2% en septembre, contre 2,4% en août1), principalement en raison de la baisse de l'inflation au Canada et aux États-Unis.

Les prix de l’énergie dans la zone OCDE ont augmenté en glissement annuel en septembre de 8,2% à un rythme légèrement moins élevé qu’en août 2018 de 10,2%, tandis que les prix alimentaires ont augmenté de 2,3%, contre 2,0% en août 2018. Hors alimentation et énergie, l'inflation annuelle dans la zone OCDE a augmenté à 2,3% en septembre, contre 2,1% en août.

Prix à la consommation, sélection

Septembre 2018, glissement annuel, en pourcentage

OCDE-Total2 (Prix à la consommation) et zone euro (IPCH)

Glissement annuel, en pourcentage

L'inflation annuelle a fortement ralenti en septembre 2018 au Canada (2,2%, après 2,8%) et aux États-Unis (2,3%, après 2,7%) et plus légèrement au Royaume-Uni (2,2% après 2,4%), en Italie (1,4% après 1,6%), en France (2,2%, après 2,3%) et au Japon (1,2%, après 1,3%). Parmi les pays du G7, l’inflation n’a augmenté qu’en Allemagne (2,3%, après 2,0%).

Dans la zone euro, l’inflation annuelle mesurée par l’IPCH a augmenté à 2,1% en septembre, après 2,0% en août. Hors alimentation et énergie, l’inflation annuelle a été stable à 0,9% en septembre. L’estimation rapide publiée par Eurostat pour octobre 2018, montre une augmentation de l’inflation annuelle et  de l’inflation hors alimentation et énergie à 2,2% et 1,1%, respectivement.

L’inflation annuelle dans les pays du G203 a augmenté à 3,6%4 en septembre 2018, après 3,5% en août. Parmi les pays émergents du G20, l’inflation annuelle a augmenté nettement en Argentine (40,5%, après 34,4%) et plus modérément au Brésil (4,5%, après 4,2%), dans la Fédération de Russie (3,4%, après 3,1%) et en Chine (2,5%, après 2,3%). Elle a été stable en Afrique du Sud (à 4,8%) et en Inde (à 5,6%, pour le troisième mois consécutif), tandis qu'elle a ralenti en Indonésie (2,9%, après 3,2%) et en Arabie Saoudite (2,1%, après 2,2%).

 

1 Veuillez noter que les chiffres de l'inflation pour la zone de l'OCDE hors Turquie ne sont pas disponibles sur OECD.Stat.
2 Les données relatives au graphique sont accessibles en cliquant ici.

3 Le 11 juillet 2017, les autorités argentines ont publié un nouvel IPC (décembre 2016=100) qui couvre l'ensemble du pays. Cette série officielle de l'IPC argentin qui commence en décembre 2016 est, à compter de janvier 2018, incluse dans l'agrégat du G-20. L'inclusion de l'IPC de l'Argentine dans l'agrégat du G-20 a entraîné une rupture nette de la série. En janvier 2018, l'inclusion de l'Argentine avec un taux d'inflation nationale annuelle de 25% a affecté l'agrégat du G-20 d'environ 0.25 point de pourcentage. L'IPC du G-20 a été estimé, en janvier 2018, à 2.5% exclusion faite de l'IPC de l'Argentine.

4 Les données relatives au G20 sont disponibles en cliquant ici.

 

A lire aussi...