Tamedia biffe des postes en Suisse romande

AWP

1 minutes de lecture

6,5 équivalents plein temps vont disparaître au sein de Femina, du Matin Dimanche, de la rédaction T et des services éditoriaux.

Tamedia va supprimer 6,5 équivalents plein temps (ETP) en Suisse romande. Ces suppressions de postes concernent Femina, Le Matin Dimanche, la rédaction T et les services éditoriaux. Une consultation est en cours jusqu’à la mi-juin.

Ces suppressions de postes s’inscrivent dans le cadre du plan d’économies annoncé en août 2020 par TX Group, a indiqué jeudi l’éditeur à Keystone-ATS, confirmant une information de La Liberté. L’objectif est de compenser la baisse des recettes publicitaires et d’accompagner la transformation du modèle économique.

Les collaborateurs ont été informés en janvier de la suppression d’une dizaine d’ETP en 2021 en Suisse romande. Ce nombre a pu être réduit à 6,5 ETP en raison de départs non remplacés et d’autres mesures d’économies mises en oeuvre depuis l’été dernier.

Les titres 24 Heures, Tribune de Genève et Bilan ne sont pas visés par les suppressions de postes en raison de «fluctuations naturelles», précise l’éditeur zurichois. Pour les personnes concernées, un «plan social cadre» est en cours de négociation depuis le début de l’année.

A lire aussi...