SIG Combibloc s’emballe après son IPO de l’an dernier

AWP

1 minutes de lecture

Le groupe de Neuhausen am Rheinfall s’étend en Chine au terme d’un semestre porteur. L’action bondit.

Le producteur d’emballages SIG Combibloc a retrouvé les chiffres noirs au premier semestre, dégageant un bénéfice net de 25,2 millions d’euros contre un déficit de 47,6 millions un an plus tôt. Le groupe explique avoir amélioré sa rentabilité opérationnelle et allégé sa base de coûts en assainissant son endettement, subséquemment de son entrée en Bourse à l’automne dernier.

Invoquant une demande croissante pour les produits laitiers liquides en zone Asie-Pacifique, la firme de Neuhausen am Rheinfall prévoit par ailleurs la construction d’une nouvelle usine en Chine, à proximité de ses infrastructures existantes de Suzhou. La nouvelle chaîne de production devrait être opérationnelle début 2021.

L’investissement de 180 millions d’euros, en partie cofinancé par un partenaire local et bénéficiant de subventions étatiques, devrait rester sans impact sur les dépenses prévues de 8 à 10% des recettes pour l’année en cours.

Le chiffre d’affaires de base - soit sans le produit de la vente de boîtes en kit à des tiers - s’est étoffé de près de 7% à 794,5 millions d’euros, tandis que l’excédent d’exploitation (Ebitda) ajusté a enflé de 3,9% à 205,5 millions. Le bénéfice net ajusté a décollé de deux tiers à 80,5 millions.

Le groupe schaffhousois défrise les projections des analystes consultés par AWP dans toutes les rubriques. Le consensus s’articulait à 788,2 millions d’euros pour les revenus de base, à 198,8 millions pour l’Ebitda ajusté et à 77,3 millions pour le bénéfice net ajusté.

La direction ambitionne toujours de générer une croissance de 4 à 6% sur l’ensemble de l’exercice à taux de changes constants, contre 5,1% sur les six premiers mois de l’année. La marge Ebitda ajustée doit s’établir dans une fourchette de 27 à 28%, contre 25,6% au premier semestre.

La croissance, meilleure qu’escompté, a été entraînée par une région Amériques étonnamment rentable, salue Vontobel dans un commentaire. Les bases de comparaison sur les deux derniers partiels de l’année seront moins ardues, poursuit la banque de gestion zurichoise.

Les détenteurs de capitaux ont accueilli la performance semestrielle avec un enthousiasme certain, propulsant en début d’après-midi le cours de l’action SIG Combibloc de 4,1% à 11,70 francs. Le SPI se rétractait simultanément de 0,41%.

A lire aussi...