Les nuitées hôtelières augmentent en février, absence des Chinois

AWP

1 minutes de lecture

Les touristes en provenance de Chine, premier pays à avoir été affecté par le coronavirus, avaient cependant déjà enregistré une importante baisse durant ce mois.

Les nuitées hôtelières suisses se sont inscrites en hausse en février grâce notamment à la demande locale. Les touristes en provenance de Chine, premier pays à avoir été affecté par le coronavirus, avaient cependant déjà enregistré une importante baisse durant ce mois.

Durant la période sous revue, le nombre total de nuitées a progressé de 6,4% sur un an à 3,3 millions, annonce vendredi l’Office fédéral de la statistique (OFS).

Cette amélioration est portée principalement par les voyageurs indigènes dont les nuitées ont augmenté de 7,5% à 1,7 millions tandis que celles des touristes étrangers a pris 5,3% à 1,6 million.

Les Chinois, dont le gouvernement avait déjà pris de mesures pour ralentir la propagation du Covid-19, ont été sensiblement moins nombreux. Les nuitées attribuées à ce groupe ont dévissé de 66,7% à 26’953 , précise le communiqué.

En revanche, les hôtels ont observé davantage de nuitées notamment pour les Allemands (+18,8%), Français (+13,2%) et Belges (53,2%).

Sur les deux premiers mois de l’année, le nombre de nuits passées dans les hôtels a enregistré une hausse de 6,4% à 6,4 millions de nuitées. L’avancée des hôtes helvétiques est de 7,2% à 3,2 millions et celle des étrangers de 5,5% à 3,9 millions.

Par continent, les Européens sont restées davantage (+7,1%) contrairement aux Asiatiques (-6,6%).

A lire aussi...