L’euro monte un peu face au dollar, le bitcoin à un nouveau sommet

AWP

1 minutes de lecture

Vers 21h30, l’euro gagnait 0,13% face au dollar à 1,2134 dollar pour un euro.

L’euro montait un peu face au dollar jeudi dans un marché des devises traditionnelles calme, tandis que le bitcoin atteignait un record après l’annonce par la banque BNY Mellon qu’elle allait se lancer dans la cryptomonnaie.

Vers 20H30 GMT (21H30 à Paris), l’euro gagnait 0,13% face au dollar à 1,2134 dollar pour un euro.

Le dollar index, qui compare le billet vert aux autres grandes monnaies, restait stable après quatre séances consécutives de baisse.

«Avec la promesse d’un plan de relance de Joe Biden à 1’900 milliards de dollars, la pression risque de s’intensifier» sur le dollar, a prévenu Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote.

L’inflation reste pour l’instant faible aux Etats-Unis, à 0,3% en janvier sur un mois, et sans hausse de cet indicateur, la Fed va probablement continuer d’inonder les marchés, estiment les cambistes.

Le président de l’institution, Jerome Powell, a d’ailleurs estimé mercredi que la Fed allait maintenir sa politique accommodante et que le marché de l’emploi américain pourrait prendre «des années» pour revenir au plein emploi.

La livre britannique reculait face à l’euro (-0,27% à 87,84 pence pour un euro).

Depuis le début de l’année, la devise du Royaume-Uni se démarque (+1,8% face à l’euro, +1,1% face au dollar), soutenue par la conclusion d’un accord commercial avec l’Union européenne et par le déploiement rapide des vaccins.

Mais «ces nouvelles ne sont pas la panacée à laquelle croient certains optimistes», a prévenu Jane Foley, analyste chez Rabobank.

Elle souligne notamment les difficultés du secteur financier britannique, qui a vu les bourses du Pays-Bas supplanter celle de Londres en tant que plus gros marché d’actions d’Europe, selon le Financial Times.

«La livre risque de rester volatile», prévient Mme Foley. A court terme, les cambistes examineront vendredi les données sur le PIB britannique au quatrième trimestre.

Du côté des cryptomonnaies, le bitcoin a atteint un nouveau sommet à 48’663,05 dollars. Il est monté de près de 67% depuis le début de l’année.

Après l’annonce d’un investissement d’1,5 milliard de dollars dans le bitcoin par Tesla lundi, d’autres entreprises s’intéressent à la cryptomonnaie.

La plus vieille banque des Etats-Unis, BNY Mellon, a annoncé jeudi qu’elle proposerait prochainement des services liés au bitcoin à ses usagers, suivant une annonce similaire la veille par l’émetteur de cartes Mastercard.

«BNY est la première banque de dépôt à accepter de s’occuper de cryptomonnaies pour ses clients», a souligné Neil Wilson, analyste chez Markets.com, qui estime que «ce ne sera probablement pas pour les clients avec un compte de dépôt mais plutôt pour les fonds institutionnels».

A lire aussi...