Le dollar remonte après la fin des négociations sur le plan de relance américain

AWP

1 minutes de lecture

Vers 21h35, l’euro cédait 0,21% face au billet vert, à 1,1771 dollar. La veille, il avait grimpé de 0,57%.

L’euro perdait du terrain mardi face au dollar après l’annonce par le président américain Donald Trump que les discussions avec les démocrates sur un nouveau plan d’aide seraient suspendues jusqu’à l’élection du 3 novembre.

Vers 19H35 GMT (21H35 à Paris), l’euro cédait 0,21% face au billet vert, à 1,1771 dollar. La veille, il avait grimpé de 0,57%.

«J’ai demandé à mes représentants d’arrêter de négocier jusqu’à après les élections», a tweeté Donald Trump, accusant la cheffe des démocrates au Congrès, Nancy Pelosi, de ne pas négocier «de bonne foi».

«Dès que j’aurai gagné, nous voterons un grand plan d’aide qui sera centré sur les travailleurs américains et les petites entreprises», a-t-il ajouté.

Ce coup de tonnerre a fait chuter Wall Street et monter le dollar, considéré comme une valeur refuge. Avant les tweets, le billet vert était à l’équilibre face à la monnaie unique européenne.

Par ailleurs, la livre était en hausse face à l’euro (+0,31%, à 91,06 pence pour un euro) alors que le Brexit s’apprête à revenir sur le devant de la scène.

Si les désaccords entre les deux parties restent importants à un peu plus d’une semaine de la date limite fixée par le Premier ministre britannique Boris Johnson pour parvenir à un accord, le simple fait que les négociations n’ont pas échoué incite à l’optimisme, a relevé Mme Praefcke.

Néanmoins, la prudence reste de mise, alors que M. Johnson a estimé dimanche que le Royaume-Uni pouvait «très bien vivre» sans accord commercial.

A lire aussi...