Japon/USA: Trump annonce «la première étape» d’un nouvel accord commercial

AWP

1 minutes de lecture

Cet accord très partiel porte notamment sur la réduction des tarifs douaniers sur les exportations de porc et de boeuf frais et congelé vers l’archipel nippon.

Le président américain Donald Trump a signé mercredi à New York avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe ce qu’il a appelé «la première étape» d’un nouvel accord commercial «phénoménal» entre les deux pays.

«C’est un gros morceau mais dans un avenir proche nous aurons beaucoup plus», a déclaré M. Trump, qui est resté évasif sur le contenu exact du document. «Cela représente des sommes vraiment importantes pour nos agriculteurs», a-t-il ajouté.

Cet accord très partiel porte notamment sur la réduction des tarifs douaniers sur les exportations de porc et de boeuf frais et congelé vers l’archipel nippon, précise un document du Représentant américain au commerce (USTR) publié dans la foulée.

Le Japon aura le droit d’appliquer des mesures protectionnistes temporaires sur certains des produits concernés par l’accord de protection pour avoir le temps d’encaisser le choc d’un sursaut des importations. C’est vrai notamment pour le porc et le boeuf.

Une fois entré en vigueur, l’accord doit offrir aux éleveurs et agriculteurs américains les mêmes avantages que le traité de libre-échange trans-pacifique que M. Trump avait jeté aux orties à son arrivée à la Maison Blanche.

Le texte signé mercredi prévoit également un volet sur le commerce numérique, qui interdit notamment des droits de douane sur des produits transmis électroniquement comme des vidéos, de la musique, des livres électroniques, des logiciels ou des jeux.

L’an passé, Washington a accusé avec Tokyo un déficit commercial de 56,8 milliards de dollars. Le Japon a notamment exporté pour 51 milliards de dollars de voitures, selon les données du représentant américain au Commerce (USTR).

A lire aussi...