Genève renforce sa position dans les cryptomonnaies

Communiqué, CoinShares & Blockchain & MKS

3 minutes de lecture

CoinShares, Blockchain et MKS forment le consortium derrière DGLD, un réseau pour l'or numérique sécurisé par la blockchain Bitcoin.

Un consortium composé de CoinShares, le plus grand gestionnaire d'actifs numériques d'Europe, Blockchain, le principal fournisseur de produits de cryptomonnaies, dont le portefeuille de cryptomonnaies le plus populaire au monde, et MKS (Switzerland) SA, une des sociétés de métaux précieux les plus réputées au monde, annonce le lancement de DGLD. Après deux ans de développement, le réseau DGLD est présenté, avec plus de 20 millions de dollars d’or déjà numérisé.

DGLD est un actif numérique (jeton) représentant de l’or physique alloué stocké dans une chambre forte suisse et numérisé via l’utilisation d’une «sidechain», ou chaîne parallèle, construite à partir du réseau Bitcoin. Mieux compris comme une preuve numérique de propriété d’or alloué, DGLD tire parti de la puissance et de l’immuabilité de la blockchain Bitcoin pour offrir le confort d’achat de l’or digital avec l’indépendance de la propriété de l’or physique et la nature continue (24h/24, 7j/7) des actifs numériques.  

Chaque jeton DGLD est l’équivalent numérique d’1/10e d’une once troy d’or, conservé dans une chambre forte en Suisse. Avant la création d’un nouveau jeton, de l'or LBMA1 est alloué et placé dans une chambre forte suisse. Ensuite, un jeton DGLD représentant cet or précis est créé et envoyé à un portefeuille DGLD. Cette approche simple libère l'or physique et permet à la fois de l’utiliser numériquement et de l’échanger physiquement.

UN ANCRAGE FONDAMENTALEMENT SUISSE

DGLD est fondamentalement ancré en Suisse. L'entité juridique mise en place pour DGLD est basée à Genève, en Suisse, et est membre de l'organisme auto régulé suisse VQF, lui-même supervisé par la FINMA. L’infrastructure informatique est localisée en Suisse et a été développée avec des partenaires locaux. Le stock d'or physique correspondant aux DGLD en circulation est déposé dans les coffres de PAMP au Tessin. Le projet a été conçu et développé conformément à la loi Suisse.

«DGLD allie la stabilité de l'actif le plus durable du monde, l'or, à la sécurité du réseau le plus résilient au monde, Bitcoin», a commenté Danny Masters, président de CoinShares. «Vous pouvez maintenant avoir la tranquillité d'esprit que procure l’or physique conservé dans une chambre forte suisse, avec la même commodité que la détention d’un ETF sur l’or, mais pas les mêmes niveaux d'intermédiaires.»

L’or a depuis longtemps été utilisé pour se protéger des crises économiques, politiques et géocentriques ainsi que des politiques monétaires inflationnistes. Cependant la possession d'or a toujours été accompagnée de compromis. Traditionnellement, les investisseurs achètent soit un produit synthétique, comme un ETF, pour des raisons de commodité, avec plusieurs niveaux d’intermédiaires, soit achètent de l’or physique et le conservent dans une chambre forte.  DGLD représente un nouveau format offrant commodité et sécurité, sans les intermédiaires.

DGLD n'est pas lié aux anciennes structures; ni, en Suisse, soumis aux mêmes contraintes réglementaires que les investissements synthétiques en or (tels que ETF et autres). Il entre dans la catégorie 5 de la taxonomie de la FINMA sur les «stablecoins»: «lié à des matières premières avec droits de propriété». En d'autres termes, si vous détenez un jeton DGLD, vous détenez le titre de propriété de l'or – il n’y a pas de réseau d'intermédiaires, ni aucune exigence prudentielle en matière d’octroi de licences dans le droit Suisse.

«DGLD est la progression naturelle de notre travail sur l’or et les formats d’or chez MKS. Avec DGLD, nous avons créé un nouveau format pour la propriété d’or qui permet d’utiliser numériquement de l’or physique conservé dans une chambre forte, 24h/24, 7j/7. DGLD a le potentiel de changer profondément la manière dont l'or est utilisé au quotidien», a déclaré Marwan Shakarchi, président de MKS (Switzerland) SA.

DGLD sera d’abord disponible exclusivement sur The PIT, la plateforme institutionnelle d'échange de cryptomonnaies de Blockchain, au cours de ce trimestre. The PIT dispose d'un groupe mondial diversifié de «market makers» de premier plan et d'un pool de prêt important pour assurer une liquidité constante sur la plateforme. Disponible dans plus de 200 pays, la plateforme dispose d'un vaste réseau bancaire mondial destiné à faciliter les dépôts, les retraits et les transactions de monnaie fiduciaire à cryptomonnaie en USD, EUR et GBP.

«Depuis des siècles, l'or a joué un rôle essentiel dans la gestion des risques économiques mondiaux par les gouvernements et les institutions. Mais pour les investisseurs de détail, la propriété d'or physique à grande échelle reste inaccessible ou leur argent est investi dans des produits de placement complexes», déclare Peter Smith, cofondateur et CEO de Blockchain. «Avec DGLD, les investisseurs mondiaux de toutes tailles seront en mesure de posséder et de sécuriser de l'or tout comme les géants financiers, sans les barrières élevées à l'entrée que présentent les anciennes options.»

Le réseau DGLD exploite une technologie construite sur la plateforme de la sidechain Ocean de CommerceBlock. CommerceBlock est une entreprise basée à Londres qui développe des infrastructures de blockchain et crée des solutions d’entreprise basées sur la blockchain Bitcoin. Au moyen du protocole d'attestation MainStay de CommerceBlock, chaque échange de jetons DGLD contre de l'or physique ou tout transfert de jetons vers un autre portefeuille est attesté de manière cryptographique et «prouvé» (validé) via la blockchain Bitcoin, le réseau le plus sécurisé au monde.

DGLD a été conçu à la fois pour les particuliers et les investisseurs institutionnels, dont beaucoup ont besoin d’un dépositaire agréé pour protéger leurs investissements. A cette fin, le consortium s'est associé à Globacap, société financière agréée au Royaume-Uni, pour proposer des services de stockage et de conservation d'actifs numériques. Globacap est le premier dépositaire agréé en Europe à fournir des services de conservation d'actifs numériques aux institutions en offrant le même niveau de surveillance rigoureuse et les mêmes processus robustes qu'un dépositaire mondial de premier niveau.

 

1 Représente la norme mondiale reconnue pour le négoce de l'or.