Coup de frein pour les immatriculations de voitures neuves

AWP

1 minutes de lecture

Au seul mois de juin, 31’476 voitures de tourisme neuves ont été mises en circulation, un repli de 1,4% sur un an.

Le immatriculations de voitures neuves ont quasiment stagné (-0,6%) au premier semestre à 157’910 véhicules de tourisme, a indiqué mardi l’association faîtière des importateurs automobiles auto suisse, qui évoque un «bilan positif».

L’organisation a estimé être «en bonne voie pour espérer une année 2018 complète aussi bonne que l’année précédente», où les immatriculations s’étaient établies à 314’028 unités, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

«Le niveau de l’an dernier a presque été maintenu, ce qui consistait dès le début l’objectif pour 2018», a indiqué le porte-parole d’auto-suisse, Christoph Wolnik.

Au seul mois de juin, 31’476 voitures de tourisme neuves ont été mises en circulation, un repli de 1,4% sur un an.

La part de véhicules à traction intégrale a progressé à 47,6% (+1,8 point) et celle des propulsions alternatives à 6,5% (+1,1 point). En nombre d’immatriculations, les motorisations hybrides avec moteur à essence (+20,7%) et les voitures de tourisme purement électriques (+17,4%) ont affiché un bond important, mais dans des volumes toujours restreints.