ABB fixe de nouveaux objectifs stratégiques

AWP

1 minutes de lecture

La société zurichoise vise également à moyen terme une croissance annuelle des ventes de 3-5%.

Le groupe d’ingénierie ABB, qui organise jeudi sa journée des investisseurs, a articulé de nouveaux objectifs stratégiques comprenant notamment la cession de trois divisions représentant environ 1,75 milliard de dollars de recettes cumulées. La société zurichoise vise également à moyen terme une croissance annuelle des ventes de 3-5%.

«La pandémie de Covid-19 pèse toujours sur les perspectives à court terme, mais les tendances à long terme sur les marchés comme l’électrification, l’automatisation, la numérisation et l’efficacité énergétique restent intactes», a affirmé le directeur général Björn Rosengren, qui a pris les commandes d’ABB en mars.

L’entreprise, en pleine mutation, est en train «d’explorer toutes les options» pour se séparer de trois unités: Turbocharging, Mechanical Power Transmission et Power Conversion. Le groupe ne veut cependant pas se mettre «sous pression» pour décider de l’avenir de ces divisions, a souligné le nouveau patron.

Ces réorganisations ont permis au groupe d’atteindre avec une année d’avance l’objectif d’économies nettes de 500 millions de dollars.

ABB table aussi d’ici 2023 sur une marge opérationnelle (Ebita) de 13-16% et sur un rendement des fonds propres (Roce) de 15-20%. La direction prévoit toujours de reverser entre 7,6 et 7,8 milliards de dollars à ses actionnaires, issus de la vente de l’unité Power Grids, selon un communiqué.

La restructuration des capitaux doit être en grande partie achevée d’ici la fin de l’année, a ajouté le directeur financier Timo Ihamuotila.

A lire aussi...