Wall Street, à des records, ouvre en légère hausse

AWP

1 minutes de lecture

Le Dow Jones démarre sur une progression de 0,17% à 28’315,49 points.

La Bourse de New York montait légèrement à l’ouverture mercredi, poursuivant sa course aux records dans un marché rassuré par la conclusion d’un accord commercial entre Washington et Pékin et la bonne tenue de l’économie américaine.

Vers 14H45 GMT, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, montait de 0,17% à 28’315,49 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, prenait 0,18%, à 8’839,33 points, tandis que l’indice élargi S&P 500 gagnait 0,17%, à 3’198,02 points.

Wall Street avait terminé en hausse pour la cinquième séance de suite mardi, atteignant tranquillement des sommets inédits à la faveur d’indicateurs américains encourageants: le Dow Jones avait gagné 0,11% et le Nasdaq 0,10%.

Mercredi, «les indices poursuivent sur la même tendance nonchalante que la veille», observent les analystes de Briefing.

«L’appétit pour le risque semble s’atténuer à l’approche des fêtes de fin d’année», surtout en l’absence d’informations économiques saillantes, soulignent-ils. Mais dans le même temps, «même si le marché boursier est à un niveau record, les investisseurs ne semblent pas vraiment vouloir vendre car les perspectives économiques restent favorables», ajoutent les analystes.

Pour des mouvements plus francs, les investisseurs voudraient notamment voir les détails du compromis négocié entre les Américains et les Chinois, qui doit théoriquement être entériné début janvier.

La journée sera par ailleurs marquée par un vote historique à la Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, qui se réunira pour un débat d’au moins six heures devant mener au vote des deux articles de mise en accusation visant Donald Trump: abus de pouvoir et entrave à la bonne marche du Congrès.

Toutefois, «jusqu’à présent, le processus de destitution n’a eu pratiquement aucun impact sur le marché car les courtiers ne s’attendent pas à ce que le président soit démis de ses fonctions» par le Sénat, souligne Christopher Low de FHN Financial.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans des bons du Trésor montait un peu, à 1,899% contre 1,880% mardi à la clôture.