Tokyo finit en légère baisse, malgré le rebond de Wall Street

AWP

1 minutes de lecture

Le Nikkei a fini en repli de 0,33%. Le Topix a fini quasi stable (+0,05%).

La Bourse de Tokyo a clôturé mercredi légèrement dans le rouge, en dépit du rebond à Wall Street la veille, les investisseurs ayant peu apprécié une remontée du yen, dans un contexte toujours anxiogène du fait du conflit commercial sino-américain.

L’indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a fini en repli de 0,33% à 20.516,56 points (-68,75 points), sa quatrième séance de baisse d’affilée. L’indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a fini quasi stable (+0,05% à 1.499,93 points).

«Nous restons otages des nouvelles par rapport aux Etats-Unis et la Chine en ce moment» a résumé Takeo Kamai de CLSA Securities Japan, cité par l’agence d’informations financières Bloomberg.

Du côté des valeurs

TOSHIBA EN HAUSSE, MALGRÉ UNE PERTE AU 1T

Le groupe d’électronique Toshiba s’est apprécié de 1,22% à 3.310 yens à la clôture, en dépit d’une perte nette trimestrielle de 140 milliards de yens (1,17 milliard d’euros) en raison de charges exceptionnelles. Le groupe a cependant maintenu sa prévision d’un bénéfice d’exploitation du même montant pour l’ensemble de l’exercice.

SUMCO A SOMBRÉ

Sumco, producteur nippon de galettes de silicium, composants essentiels dans la fabrication de semi-conducteurs, a chuté de 9,25% à 1.216 yens. Déjà très exposées à la guerre commerciale sino-américaine, ses ventes pourraient aussi subir un «impact indirect» des récentes restrictions japonaises sur des exportations de produits chimiques à destination de la Corée du Sud, a estimé mardi son PDG.

NIKON AUSSI

L’action du célèbre fabricant japonais d’appareils photo et d’instruments optiques Nikon a lâché 7,97% à 1.282 yens à la clôture, au lendemain de la publication de résultats trimestriels décevants, avec un bénéfice net et un gain opérationnel divisés par deux sur un an.

Du côté des devises et du pétrole

Alors qu’il avait faibli mardi, donnant un peu d’air à la Bourse de Tokyo, le yen remontait mercredi: vers 06h50 GMT un dollar valait 106,25 yens, contre 106,54 yens la veille à la clôture du marché tokyoïte.

La monnaie nippone regagnait aussi du terrain face à l’euro, qui se négociait à 118,98 yens contre 119,35 yens la veille à la même heure.

Un euro s’échangeait par ailleurs à 1,1195 dollar, quasi stable par rapport à mardi 19h00 GMT, où il valait 1,1197 dollar.

Les cours du pétrole évoluaient en légère baisse: vers 06h55 GMT, le baril de WTI américain reculait de 0,19% (-10 cents) à 53,53 dollars, pendant que le prix du baril de Brent de la mer du Nord perdait 0,28% à 58,78 dollars (-16 cents).

A lire aussi...