Bourses asiatiques: nette hausse à Tokyo, petit repli en Chine

AWP

2 minutes de lecture

Le Nikkei s’est offert un gain de 0,73%, tandis que le Topix a pris 0,31%. Le Hang Seng a reculé de 0,24%, tandis que Shanghai a cédé 0,28% et Shenzhen 0,23%.

La Bourse de Tokyo, qui était fermée lundi, a fini en hausse mardi, motivée par un net recul du yen favorable aux exportations et par des nouvelles positives sur le front commercial sino-américain, lesquelles n’ont cependant guère profité aux Bourses chinoises.

A Tokyo l’indice vedette Nikkei a progressé de 0,73% à 24.025,17 points, tandis que l’indice élargi Topix, moins sensible aux variations de change, a pris 0,31% à 1.740,53 points.

Les Etats-Unis n’accusent plus la Chine de manipuler sa monnaie, et ont retiré ce pays de leur liste noire, ont-ils annoncé lundi.

Washington maintient en revanche sa surveillance, à deux jours de la signature attendue d’un accord commercial partiel entre les deux premières économies mondiales.

La confirmation de cette étape, bien que largement anticipée, contribue depuis la semaine passée à renforcer l’optimisme des investisseurs.

Les Bourses chinoises ont cependant fini mardi en légère baisse, après avoir grimpé la veille: à Hong Kong, l’indice Hang Seng a reculé de 0,24% à 28.885,14 points, tandis que l’indice composite de Shanghai a cédé 0,28% à 3.106,82 points et celui de Shenzhen 0,23% à 1.818,13 points.

La Chine a annoncé mardi une chute de 8,5% de son excédent commercial avec les Etats-Unis en 2019, conséquence directe de la guerre commerciale entre les deux pays depuis près de deux ans.

D’autres indicateurs clés sur l’économie chinoise sont par ailleurs attendus vendredi, notamment le produit intérieur brut du pays au quatrième trimestre. La croissance chinoise en 2019 devrait être la plus faible du pays depuis 1990, à 6,1%, selon un panel d’experts interrogés par l’AFP.

Du côté des valeurs

La plupart des secteurs d’activité représentés sur le Nikkei ont fini dans le vert, à l’exception de l’énergie, des distributeurs de gaz et d’électricité et de la santé.

NISSAN A CHUTÉ

L’action du groupe d’automobile a abandonné 2,96% à 618 yens, victime de rumeurs dans les médias selon lesquelles Nissan aurait un plan secret pour divorcer de son partenaire Renault. Le groupe japonais a démenti, mais sans franchement convaincre les investisseurs.

«L’alliance n’est pas morte», a de son côté assuré le PDG du groupe français, Jean-Dominique Senard, qui tente depuis des mois de rassurer les marchés.

«Je n’ai jamais vu autant d’entente cordiale entre les différents dirigeants de nos trois groupes (Renault, Nissan et Mitsubishi Motors, NDLR) pour faire progresser l’alliance dans la bonne direction», a-t-il ajouté.

Lundi, l’action Renault avait perdu 2,82% à cause d’un article du Financial Times faisant état de cet hypothétique plan de Nissan de se séparer de Renault.

Le troisième membre de l’alliance, Mitsubishi Motors, a au contraire gagné 0,22% à 452 yens mardi. Dans le même secteur, Toyota a gagné 1,01% à 7.739 yens.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen a continué de reculer face au dollar, un mouvement favorable aux valeurs exportatrices nippones. Vers 09H25 GMT, un dollar valait 110,02 yens, contre 109,57 yens vendredi après la fermeture de la Bourse de Tokyo, point de repère des investisseurs nippons. Lundi à 20H00 GMT il s’échangeait à 109,91 yens.

La monnaie japonaise était aussi en baisse face à l’euro, lequel se monnayait 122,49 yens mardi à 09H25 GMT, contre 121,71 yens vendredi après la clôture de Tokyo, et quasi stable par rapport à lundi 20H00 GMT (122,41 yens).

L’euro était stable face au dollar, à raison d’un euro pour 1,1134 dollar (1,1137 dollar lundi à 20H00 GMT).

Les cours du pétrole, qui avaient terminé en nette baisse lundi sur fond d’apaisement entre les Etats-Unis et l’Iran, ont légèrement augmenté durant les échanges en Asie avant de retomber dans le rouge. Vers 09H15 GMT, le prix du baril de brut américain WTI cédait 0,34% à 57,88 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord perdait 0,20% à 64,07 dollars.