Investis réagit à l’acceptation de la réforme fiscale

AWP

1 minutes de lecture

La société dirigée par Stéphane Bonvin dissout pour 61 millions d’impôts différés au lendemain du vote.

La société immobilière Investis a procédé lundi à la dissolution de réserves pour impôts différés à hauteur de 61 millions de francs, au lendemain de l’acceptation dans les urnes de la réforme fiscale (RFFA). Le taux d’imposition passera dès 2020 à 13,99%, contre 24,2% actuellement, souligne un communiqué paru lundi soir.

Investis rappelle au passage avoir agendé au 29 août la publication de ses résultats semestriels.