Gefiswiss pérennise son actionnariat

Communiqué, Gefiswiss

2 minutes de lecture

Yann Patthey, César Pidoux et Valentin Pisa sont nommés associés. Michel Rossellat, co-fondateur, leur a cédé ses parts tout en restant encore actif au sein du gérant d’actifs romand spécialisé dans l’immobilier durable.


De gauche à droite: Boris Clivaz, César Pidoux, Yann Patthey, Valentin Pisa, Michel Rossellat, Lionel Panchaud.

L’actionnariat de Gefiswiss, gérant d’actifs romand spécialisé dans l’immobilier durable et local, compte désormais trois nouveaux associés: Yann Patthey, César Pidoux et Valentin Pisa1. Michel Rossellat, co-fondateur de la société, leur a cédé ses parts, tout en restant actif encore quelques années dans la société et les différents véhicules de placements, notamment au sein des Conseils d’administration.

Yann Patthey, César Pidoux et Valentin Pisa, tous trois déjà membres de la direction et agréés Finma, travaillent au sein de Gefiswiss depuis plusieurs années. Ils viennent ainsi pérenniser le collège des associés aux côtés de Boris Clivaz, associé principal et de Lionel Panchaud. Ils contribueront ainsi activement aux développements futurs de la société.

Boris Clivaz, CEO de Gefiswiss, déclare: «Je suis très heureux de l’entrée au capital-actions de collaborateurs aussi expérimentés, motivés et appréciés de tous nos collègues, partenaires et clients. Ceci renforce et pérennise notre société et notre indépendance au moment où nous connaissons une accélération de notre développement, avec notamment le lancement de notre fonds pour financer des infrastructures énergétiques liés à l’immobilier.»

L’immobilier représente en effet une classe d’actifs toujours importante et la demande envers des véhicules d’investissements durables est en plein essor. Les projets d’envergure développés par Gefiswiss offrent des rendements attractifs et décorrélés des marchés volatils actuels.

Yann Patthey, CAIA a rejoint Gefiswiss en 2012 tout d’abord comme stagiaire HEG puis responsable des ventes pour les projets PPE. En 2017, il devient co-gérant du compartiment Previous de la fondation PRISMA, totalisant à ce jour près de 380 millions de francs de projets immobiliers. Après avoir passé en 2019 son CAIA, une certification dans les investissements alternatifs, il a obtenu en 2020 un master en droit et économie auprès d’HEC Lausanne.

«Je suis d’un naturel hyperactif qui recherche le challenge et c’est exactement ce que je retrouve chez Gefiswiss. Nous avons sans arrêt de nouveaux projets, de nouvelles idées à implémenter, une vraie sensibilité environnementale et tout ça dans un environnement de travail qui permet de toujours progresser au contact de collègues extraordinaires, que demander de plus?»

M. César Pidoux, CIIA a rejoint Gefiswiss en 2016. César a débuté sa carrière dans le domaine de l’asset management au sein de diverses banques en Suisse et à l’étranger. Il a rejoint Gefiswiss en 2016 où il s’occupe de la Relation Investisseurs et du Business Development.

«Grâce à son engagement sincère en faveur des investissements directs, locaux et durables et l’esprit entrepreneurial de ses associés Gefiswiss a su développer des produits innovants et à forte valeur ajoutée. C’est un challenge, mais surtout un plaisir que de faire connaitre Gefiswiss et ses produits auprès de nos investisseurs.»

Valentin Pisa, CAIA a rejoint Gefiswiss en 2016, après un master en finance à HEC Lausanne, tout d’abord en qualité d’analyste junior. Depuis 2019, il est co-gérant sur des mandats et produits d’investissement totalisant près de 500 millions de francs d’investissements directs dans des développements immobiliers durable. En 2019, il a obtenu son CAIA, une certification en investissements alternatifs. Il fait également partie de l’équipe de gestion du véhicule visant à financer la transition énergétique.

«Gefiswiss, c’est avant tout une entreprise dynamique, toujours en quête de nouveaux développements, en recherche de nouvelles idées. C’est un environnement captivant, en constante évolution qui permet de faire face à de nouveaux challenges au quotidien dans une multitude de domaines touchant de près ou de loin à l’immobilier.»

 

1 Cette modification sera effective dès l’approbation par la Finma du changement d’actionnariat.

A lire aussi...