Swiss Prime Site prévoit une augmentation de capital

AWP

1 minutes de lecture

Le groupe soleurois dirigé par René Zahnd escompte lever 330 millions de francs. Le titre clôture en légère baisse.

La société immobilière Swiss Prime Site prévoit une augmentation de capital afin de financer ses projets en développement. Elle compte lever 330 millions de francs, a-t-elle indiqué mercredi.

Le conseil d’administration a décidé d’émettre 4’467’432 titres d’une valeur nominale de 15,30 francs à partir du capital autorisé. L’exercice de 16 droits de souscription permettra aux actionnaires existants d’acquérir un nouveau titre contre le paiement du prix de souscription.

Ce dernier est fixé à 74 francs pour chaque titre nouvellement émis, ce qui correspond à un produit attendu de 331 millions de francs si l’ensemble des droits de souscription est exercé, précise le communiqué. La valeur intrinsèque par action au 30 juin était de 65,25 francs.

La période de souscription s’étend du 18 septembre au 26 septembre. Si à l’issue du délai de l’offre, des titres n’ont pas trouvé preneur, ils pourront être placés à un prix au moins égal au prix de souscription. Le premier jour de cotation pour les nouveaux titres est prévu le 28 septembre.

Le portefeuille de projets en développement inclut la réalisation d’immobilier commercial pour une valeur d’environ 2 milliards. La société veut continuer à être en mesure de saisir les opportunités de croissance sur le marché pour étendre son portefeuille d’investissement, détaille-t-elle dans son communiqué.

Vontobel note dans un commentaire que l’augmentation de capital arrive plus vite qu’escompté, mais que cela permettra de mettre en oeuvre ses projets dans une conjoncture ayant montré des signes de reprise, avec récemment une demande en hausse pour l’immobilier de bureau.

La banque privée zurichoise rappelle que SPS ambitionne, d’ici 2021, de générer un produit des loyers additionnel de 45 millions assorti d’un rendement de 5,0%, grâce à des biens immobiliers en construction. D’ici 2024, le revenu des loyers supplémentaire devrait s’élever à 47 millions, pour un rendement net de 4,7%.

Les analystes de Baader Helvea remarquent de leur côté que l’entreprise ne s’attend pas à un effet de dilution du dividende, dans la mesure où elle table sur une hausse du ratio de distribution.

A la clôture, le titre SPS a lâché 0,5% à 86,85 francs dans un SPI en hausse de 0,44%.

A lire aussi...