Le gouverneur de la Banque de Corée du Sud entre au conseil de la BRI

AWP

1 minutes de lecture

La prise de fonction de Juyeol Lee en tant que membre du conseil d’administration prendra effet à compter de janvier 2019 pour une durée de trois ans.

La Banque des règlements internationaux (BRI), institution considérée comme la banque centrale des banques centrales, a annoncé mardi l’élection de Juyeol Lee, gouverneur de la banque de Corée du Sud, au sein de son conseil d’administration.

Sa prise de fonction en tant que membre du conseil d’administration prendra effet à compter de janvier 2019 pour une durée de trois ans, son mandat pouvant ensuite être renouvelé, a indiqué l’institution installée à Bâle, en Suisse, dans un communiqué.

«Cette nomination reconnait l’importance de l’Asie dans le système financier global», a déclaré le président de la BRI, l’Allemand Jens Weidmann, cité dans le communiqué.

En juin, la BRI avait revu ses statuts avec pour objectif de ré-équilibrer la composition de son conseil d’administration en élargissant sa base géographique.

Le nombre d’administrateurs va être réduit de 21 à 18 membres et les six membres issus des pays fondateurs de la BRI doivent désormais s’entendre pour désigner un seul administrateur issu d’un de leurs pays contre six auparavant.

Jusqu’à présent, le conseil d’administration incluait six membres représentant la Belgique, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis, qui choisissaient ensuite chacun un membre ayant la même nationalité.

Avec cette révision des statuts, l’institution a également revu la part des membres élus, qui va passer de neuf à onze.

Fondée en 1930, la BRI a pour mission d’assister les banques centrales dans leurs efforts pour assurer la stabilité monétaire et financière et favoriser leur coopération au niveau international.

A lire aussi...