Voyage à travers le temps: la genèse de la gestion d'actifs en cinq épisodes (5/5)

T. Rowe Price

3 minutes de lecture

L’histoire fascinante de l’asset management revue par T. Rowe Price qui a ouvert ses vastes archives à Allnews.

Episode 5: La gestion d'actifs en Europe et en Suisse aujourd'hui

Au cours des quatre épisodes précédents, nous nous sommes penchés sur l’évolution historique de la gestion d’actifs - partant de la Grande Dépression de 1929 jusqu’à la crise financière importante de 2008. À l'aide de documents historiques issus des archives de T. Rowe Price, ce dernier épisode relate de nombreux aspects liés au développement de l'industrie financière.

Lors de ce dernier épisode sur une série de cinq, nous suivrons de près les progrès de la gestion d'actifs en Europe post 2008. Nous répondrons également à deux questions clés: A quoi ressemble l'industrie financière aujourd'hui? Et pourquoi est-elle si importante pour l'économie suisse?

Après avoir démarré en tant que petite société de gestion en 1937 avec seul quelques employés, T. Rowe Price gérait en 1970 des actifs à hauteur de 6 milliards de dollars. Durant cette période, les sociétés de gestion d’actifs américaines ont commencé à se développer à l'étranger, elles ont toutes ouvert des bureaux en Europe. La Suisse a été bien évidemment un pays attrayant, grâce à son savoir-faire et sa longue tradition dans les services financiers.

Plus de 10 ans de présence en Suisse

T. Rowe Price a ouvert son premier bureau en Suisse à Zurich en 2008, période à laquelle l’industrie était secouée par la crise financière mondiale. Grâce à son approche avisée de la gestion des risques, l'entreprise basée à Baltimore a survécu à la tourmente et a même continué à recruter de nouveaux employés. En 2012, Paolo Corredig est devenu directeur de T. Rowe Price en Suisse. En 2014, Pierre-Alain Stehle a rejoint la société afin d’y développer les activités en Suisse Romande.


Depuis 2012, Paolo Corredig dirige les activités de T. Rowe Price en Suisse. Source: T. Rowe Price.

T. Rowe Price a fêté il y a peu 10 ans de présence en terre helvétique et Paolo Corredig souligne que «par rapport à d'autres gestionnaires d'actifs, nous sommes entrés relativement tard sur ce marché». Il ajoute que T. Rowe Price emploie aujourd'hui une douzaine de collaborateurs dans son bureau suisse.

Pourquoi les clients suisses font-ils confiance à ce gestionnaire d'actifs basé à Baltimore? Interrogé, M. Corredig répond qu'il pense que cela se résume aux valeurs fondamentales de la société: lorsque nous prenons soin de nos clients, ils prendront soin de nous. «Ce principe continue d’être le maître-mot dans tout ce que nous faisons», déclare M. Corredig. Selon ce dernier, c'est l'une des raisons pour lesquelles l'entreprise continue à se développer en Suisse. «Nous couvrons toutes les régions géographiques du pays, avec des chargés de relations parlant couramment chaque langue locale - allemand, français et italien. De plus, nous avons un excellent support de notre maison mère à Baltimore, ainsi que de notre siège européen à Londres».

Gestion d'actifs: un marché financier en croissance en Europe et en Suisse

En l’espace de 15 ans, T. Rowe Price a ouvert de nouveaux bureaux en Europe: Copenhague en 2001, Amsterdam en 2004, Luxembourg en 2005, Zurich en 2008, Stockholm en 2010, Milan en 2014, Francfort et Madrid en 2015.

Cartographie des bureaux de T. Rowe Price en Europe. Source: T. Rowe Price

En Suisse et en particulier à Zurich, hub financier, la gestion d’actifs a acquis une part importante d’industrie financière. Pourquoi en est-il ainsi? «Le secteur financier est capital pour l'économie suisse et représente environ 10% du PIB», affirment les universitaires suisses Jürg Fausch et Thomas Ankenbrand dans une étude parue en 2018. Alors que «les services financiers sont encore généralement associés à la banque privée et à la gestion de fortune en Suisse, une forte expertise en matière de gestion d'actifs contribue à diversifier et à compléter les services financiers déjà existants».

Dans leur étude, Fausch et Ankenbrand ont constaté qu'environ «9600 personnes sont directement employées par les gérants d’actifs en Suisse et près de 44'500 personnes sont indirectement employées dans un spectre plus large lié à l’industrie». Toujours selon Fausch et Ankenbrand, «le volume total des actifs gérés par les banques, les directions de fonds, les négociants en valeurs mobilières et les gestionnaires de fortune supervisés par la FINMA en Suisse s'élevait à 2208 milliards de francs suisses à fin 2017». Cela représente environ trois fois la taille du PIB national.

Plusieurs facteurs rendent la Suisse attractive pour les gérants de fonds selon Fausch et Ankenbrand. Il s'agit notamment des prévisions de croissance économique positives, d'une dette publique faible, d'une situation budgétaire saine et de prévisions d'inflation peu élevées. 


La Suisse et en particulier Zurich, hub financier important, offrent des conditions attrayantes pour l’industrie de la gestion d'actifs. © shutterstock

Il n'est donc pas surprenant que de nombreux gestionnaires d'actifs internationaux aient connu des étapes importantes de leur histoire après avoir ouvert des bureaux en Suisse.

Nous espérons que vous avez apprécié ce voyage à travers le temps. Vous lirez certainement d'autres analyses captivantes dans le futur.

 

Cet article a été publié en collaboration avec la plateforme financière Finews, en anglais et en allemand.
 

Important Information

This material is being furnished for general informational purposes only. The material does not constitute or undertake to give advice of any nature, including fiduciary investment advice, and prospective investors are recommended to seek independent legal, financial and tax advice before making any investment decision. T. Rowe Price group of companies including T. Rowe Price Associates, Inc. and/or its affiliates receive revenue from T. Rowe Price investment products and services. Past performance is not a reliable indicator of future performance. The value of an investment and any income from it can go down as well as up. Investors may get back less than the amount invested.

The material does not constitute a distribution, an offer, an invitation, a personal or general recommendation or solicitation to sell or buy any securities in any jurisdiction or to conduct any particular investment activity. The material has not been reviewed by any regulatory authority in any jurisdiction. Information and opinions presented have been obtained or derived from sources believed to be reliable and current; however, we cannot guarantee the sources' accuracy or completeness. There is no guarantee that any forecasts made will come to pass. The views contained herein are as of the date noted on the material and are subject to change without notice; these views may differ from those of other T. Rowe Price group companies and/or associates. Under no circumstances should the material, in whole or in part, be copied or redistributed without consent from T. Rowe Price. The material is not intended for use by persons in jurisdictions which prohibit or restrict the distribution of the material and in certain countries the material is provided upon specific request.  It is not intended for distribution to retail investors in any jurisdiction. Switzerland -Issued in Switzerland by T. Rowe Price (Switzerland) GmbH, Talstrasse 65, 6th Floor, 8001 Zurich, Switzerland. For Qualified Investors only.© 2019 T Rowe Price. All rights reserved. T. ROWE PRICE, INVEST WITH CONFIDENCE and the Bighorn Sheep design are, collectively and/or apart, trademarks or registered trademarks of T. Rowe Price Group, Inc.