Berne pose les bases commerciales post-Brexit avec le Royaume-Uni

AWP

1 minutes de lecture

En cas de sortie «non ordonnée», l’accord permet d’assurer la réplication de la majorité des accords commerciaux régissant actuellement les relations entre la Suisse et le Royaume-Uni.

Le Conseil fédéral a approuvé le texte d’un accord commercial avec le Royaume-Uni visant à maintenir dès la sortie de Londres de l’Union européenne les relations économiques et commerciales existantes, a annoncé le gouvernement vendredi.

L’accord entre la Suisse et le Royaume-Uni doit garantir «dans la mesure du possible le maintien des droits et obligations économiques et commerciaux découlant des accords Suisse-UE et prévoit des discussions exploratoires visant à développer ces relations bilatérales à l’avenir», a précisé l’exécutif dans un communiqué.

Si la phase de transition prévue entre Bruxelles et Londres entre en vigueur le 29 mars 2019, les accords bilatéraux Suisse-UE continueront à être applicables entre la Suisse et le Royaume-Uni. Mais en cas de sortie «non ordonnée» sans phase de transition à cette même date, le texte de l’accord «permet d’assurer en substance la réplication de la grande majorité des accords commerciaux régissant actuellement les relations entre la Suisse et le Royaume-Uni».

Les relations entre Berne et Londres se basent sur les accords bilatéraux conclus par la Suisse avec l’UE. En 2017, le Royaume-Uni était le 6e plus grand marché d’exportation de la Suisse avec 11,4 milliards de francs de marchandises vendues et son 8e plus grand fournisseur, avec 6,1 milliards d’achats.