Suivi de AstraZeneca par Bordier

Agathe Bouché Berton, Bordier & Cie

1 minutes de lecture

Volatiles d’un trimestre à l’autre, les revenus d’externalisation s’élèvent à 74 millions de dollars (-95% vs T3 2017) et ressortent 48% au-dessous des attentes.

Astrazeneca publie des résultats T3 à nouveau au-dessus des attentes du consensus de 3%, 7% et 2% au niveau des ventes de produits pharmaceutiques, de l’EBIT et des EPS. Les montées en puissance des récents lancements surprennent favorablement et sont de bon augure pour la croissance du groupe à moyen terme. Les objectifs 2018 sont confirmés.

Chiffres-clés du T3: CA en baisse de 14% en reporté et de 13% à taux de change constants (tcc) à USD 5’340 millions (consensus: 5’267 millions de dollars) ; EBIT ajusté en déclin de 29% à 1’319 millions de dollars (consensus: 1’228 millions); EPS en baisse de 37% à 0,71 dollar (consensus: 0,70 dollar).

Volatiles d’un trimestre à l’autre, les revenus d’externalisation (notamment milestones, royalties) s’élèvent à 74 millions de dollars (-95% vs T3 2017) et ressortent 48% au-dessous des attentes. Ce poste sera plus important au T4 avec la réception de paiements issus de la collaboration avec Merck & Co.

Indicateur de la croissance future du groupe, la performance des produits pharmaceutiques (+9% à tcc) est excellente et surprend favorablement (+3% vs consensus). L’impact des génériques (Crestor en Europe et au Japon, Nexium) est compensé par une excellente performance des récents lancements et tout particulièrement Tagrisso et Imfinzi en oncologie. Le mix-produit s’améliore.

La baisse du résultat opérationnel est liée à l’impact des génériques et la nécessité d’augmenter les dépenses S,G&A afin de soutenir les nouveaux produits. Néanmoins, l’ampleur de la baisse est moindre qu’anticipée profitant de résultats de cessions d’actifs plus importants.

Les perspectives 2018 (à tcc) sont confirmées: 1/ CA des produits pharmaceutiques en progression de l’ordre de 2%-3% et 2/ EPS attendus à 3,3-3,5 dollars. L’impact change est estimé positif de c. 2%-3% sur le CA produits et les EPS.

Nous confirmons le titre en Core Holding. La montée en puissance des récents lancements (Lynparza, Tagrisso et Imfinzi en oncologie) est de bon augure pour la performance des produits pharmaceutiques sur les prochains trimestres et l’évolution de la marge opérationnelle à moyen terme. Par ailleurs, le flux de nouvelles cliniques va rester dense sur les prochains mois. Nous attendons notamment les données de la combinaison immunothérapies (Imfinzi + tremelimumab) en 1ère ligne dans le cancer du poumon (MYSTIC) et dans le cancer de la tête & cou (KESTREL, EAGLE), de Lynparza dans le cancer du pancréas et de roxadustat dans l’anémie. La valorisation du titre (PE19=19.7x) fait ressortir une prime de 27% par rapport à ses pairs justifiée par une dynamique de croissance des EPS attendue sensiblement supérieure post-2018 (+17,5% en moyenne sur 2019e-2020e vs +7,6% pour ses pairs).

Notre valeur fondamentale s’élève à GBP 66.