Sélection d'actions européennes avec potentiel

Mark Denham, Carmignac

1 minutes de lecture

Il y a des opportunités au niveau des titres individuels, malgré les tensions au niveau mondial et la faiblesse de la croissance économique en Europe.

En Europe, nous avons de nouveau constaté une détérioration de la plupart des indicateurs économiques. Cette dégradation est due aux incertitudes au niveau mondial ainsi qu’à une saison des résultats décevante, 49% des entreprises ayant publié des bénéfices plus faibles que prévu pour le troisième trimestre. La croissance bénéficiaire reste cependant positive. De manière globale, nous tablons toujours sur une progression des bénéfices de 7% pour les entreprises européennes en 2018. C’est la raison pour laquelle les valorisations des actions européennes n’ont rien d’excessif.

Il y a de belles opportunités au niveau des titres individuels. Celles-ci restent en effet nombreuses, malgré les tensions au niveau mondial et la faiblesse de la croissance économique en Europe. Les segments innovants du marché, avec plusieurs investissements dans le secteur des technologies pourra compter sur de multiples sources de croissance. Toutefois, dans ce secteur où les actions sont en hausse depuis déjà quelque temps, il est préférable de se concentrer sur de plus grands noms comme SAP et ASML. Les plus petites entreprises aux valorisations plus élevées présentent des risques de baisse plus importants.

Il faut rester attentifs aux nombreuses IPO effectuées en Europe,
à la recherche d’éventuelles opportunités.

Dans le secteur de la santé, des entreprises de plus petite taille et plus innovantes comme Morphosys et Galapagos, ont des pipelines prometteurs mais ne sont pas encore totalement intégrés dans les cours. Toutefois, une grande entreprise pharmaceutique comme Sanofi présente des bénéfices qui devraient en effet repartir à la hausse durant le second semestre de l’année, notamment grâce aux grandes avancées réalisées dans le traitement de la dermatite atopique (forme d’eczéma).

Enfin, il faut rester attentifs aux nombreuses introductions en bourse (IPO) effectuées en Europe, à la recherche d’éventuelles opportunités. Peu d’opérations ont été intéressantes ces derniers mois, mais l’entrée en bourse du groupe d’ingénierie allemand Knorr-Bremse, en raison de sa position dominante sur le marché des systèmes de freins pour véhicules sur rails, démontre une activité rentable et bénéficiant d’une bonne prévisibilité.