Le marché suisse des fonds en régression en mai

Communiqué, SFAMA

1 minutes de lecture

Les investisseurs ont retiré de l'argent principalement des fonds obligataires, en raison des craintes d'une éventuelle hausse des taux d'intérêt, selon Markus Fuchs, directeur de la SFAMA.

La fortune des fonds de placement recensés dans la statistique de la Swiss Fund Data SA et Morningstar s'est élevée en mai 2018 à 1117,2 milliards de francs. Par rapport au mois précédent, cela correspond à une diminution de 19,5 milliards de francs ou 1,7%. Les sorties nettes de trésorerie ont représenté 6,6 milliards de francs.

En mai 2018, les investisseurs en Suisse ont confié 1117,2 milliards de francs à l'industrie des fonds (avril 2018: 1136,6 milliards de francs). «Au cours du mois sous revue, les marchés boursiers en Suisse et en Europe ont en partie enregistré des pertes significatives. En raison de la préférence nationale – dans le cas des actions, les investisseurs dépendent de façon disproportionnée des titres domestiques – le volume du marché suisse des fonds a également diminué en conséquence. Cette tendance a été exacerbée par l'effet de change négatif dû à la force du franc suisse et aux sorties nettes de trésorerie, constatés à nouveau pour la première fois depuis plusieurs mois. Les investisseurs ont retiré de l'argent principalement des fonds obligataires, en raison des craintes d'une éventuelle hausse des taux d'intérêt», a déclaré Markus Fuchs, directeur de la Swiss Funds & Asset Management Association SFAMA. A titre de comparaison, voici quelques indices sélectionnés pour mai 2018 (mois précédent entre parenthèses): Dow Jones 1,05% (0,25%), S&P 500 2,16% (0,27%), EURO STOXX 50 -­3,67% (5,21%) et SMI -­4,83% (1,66%) ainsi que SBI 0,75% (-­0,51%) et Bloomberg Barclays US Aggregate Bond Index 0,71% (-­0,74%). Par rapport à l'euro, le franc suisse a progressé de 3,68%, et de 0,51% envers le dollar US.

Les sorties nettes de trésorerie ont représenté -­6,6 milliards de francs en mai 2018. Les fonds obligataires (-­4,3 milliards de francs) ont été en tête, suivis à quelque distance par les fonds en actions (-­1,9 milliard de francs) et les fonds du marché monétaire (-­1,2 milliard de francs). Des investissements en argent frais n'ont été observés que dans deux catégories de fonds, ceci dans une minime mesure: fonds de placements alternatifs (450,8 millions de francs) et fonds de matières premières (285,1 millions de francs). Le palmarès des catégories de fonds les plus prisées n’a subi aucun changement: fonds en actions 42,35%, fonds obligataires 30,45%, fonds stratégiques de placement 11,78%, fonds du marché monétaire 8,25%.

Evolution du marché suisse des fonds (en millions de francs)

Les 10 plus grands promoteurs de fonds du marché suisse (en millions de francs ou %)