Invesco fait coter un nouvel ETF sur SIX

Communiqué, Invesco

1 minutes de lecture

L'ETF émis sous la direction de Nicolas Samaran suit les performances des obligations Additional Tier 1 émises par des banques européennes.

Invesco a lancé un ETF obligataire permettant aux investisseurs d'accéder à l'éventail grandissant d'actifs convertibles à rendement plus élevé émis par des banques européennes. Aujourd'hui coté sur SIX, l'AT1 Capital Bond UCITS ETF d'Invesco a été lancé à un moment où la demande en actifs Additional Tier 1 (AT1) ne cesse de croître, élargissant ainsi la gamme d'ETF obligataires d'Invesco.

L'ETF suit les performances des obligations Additional Tier 1 émises par des banques européennes. Les obligations AT1 sont des obligations convertibles contingentes («CoCo bonds»), qui intègrent un événement déclencheur mécanique pouvant déprécier la valeur de l'obligation ou la convertir en action ordinaire sur la base des capitaux de la société émettrice. A ce jour, plus de 147 milliards d'euros d'obligations AT1 ont été émises par les banques européennes.1

L'AT1 Capital Bond UCITS ETF d'Invesco suit l'indice iBoxx USD Contingent Convertible Liquid Developed Market AT1 (8/5% Issuer Cap). L'indice se concentre exclusivement sur le marché des obligations AT1 libellées en USD, marché le plus vaste et le plus liquide dans lequel les banques européennes émettent des obligations AT1. Grâce à l'ETF, les investisseurs sont exposés à plus de 80% des banques européennes en termes de capitalisation boursière, y compris l'ensemble des plus gros émetteurs.

Les trois principales banques européennes suivies par l'indice
sont HSBC, UBS et Société Générale.

Au lancement, l'AT1 Capital Bond UCITS ETF d'Invesco couvrira 52 titres, avec une notation moyenne de BB et un rendement effectif de 6,3%2. Au niveau des participations, les trois principales banques européennes suivies par l'indice sont HSBC, UBS et Société Générale.

Nicolas Samaran, responsable du développement des produits innovants EMOA chez Invesco, a déclaré que «les actifs bancaires européens AT1 sont devenus plus attractifs pour les investisseurs qui sont disposés à assumer un risque plus élevé en cherchant à obtenir des rendements supérieurs. D'un point de vue historique, l'indice a toujours été faiblement corrélé aux autres classes d'actifs, ce qui permet aux investisseurs de diversifier leur stratégie d'investissement. En outre, l'exposition au crédit et les rendements s'appuient sur la subordination plutôt que sur les émetteurs à risque, et un instrument libellé en dollar offre une plus grande diversification et davantage de choix à un plus faible coût3 pour les investisseurs.»

Invesco a lancé plusieurs ETF obligataires au cours des six dernières années. Plus récemment, la société a lancé deux ETF destinés aux investisseurs souhaitant bénéficier d'une exposition passive aux obligations à taux variable (floating rate notes - FRN), une classe d'actifs sur laquelle s'accroît la demande des investisseurs préoccupés par la hausse des taux d'intérêt. En 2017, 20% des flux d'investissement dans les ETF obligataires européens se sont portés vers les ETF FRN, et 55% au premier trimestre de 20184