Candriam lance le fonds Oncology Impact

Communiqué, Candriam

2 minutes de lecture

«Nous observons un grand nombre d’innovations dans le traitement de nombreuses maladies, en particulier le cancer», constate Rudi Van den Eynde.

À l’occasion de la Journée Mondiale contre le cancer, Candriam annonce aujourd’hui le lancement de Candriam Equities L Oncology Impact, un fonds investissant dans des sociétés cotées qui développent des produits et services contribuant activement à la lutte contre le cancer (diagnostic, profilage, traitement). Le fonds vient renforcer l’expertise thématique de Candriam et s’ajoute aux stratégies existantes axées sur la biotechnologie, la robotique et la démographie, qui représentent plus de 3 milliards d'euros d’actifs sous gestion.

En dépit des avancées scientifiques récentes, les perspectives de guérison des personnes atteintes d’un cancer sont encore souvent trop faibles. Le cancer représente la seconde cause de mortalité à l’échelle mondiale tandis que 40% des individus seront atteints d’un cancer à un moment de leur vie. Cette maladie se présentant la plupart du temps avec l’âge, l’épidémie se trouve alimentée par le vieillissement de la population mondiale. On estime ainsi que les décès liés au cancer devraient augmenter de 60% dans le monde d’ici 2030, passant de 8 millions à 13 millions1.

Immunothérapie, thérapies ciblées, biopsies liquides, séquençage des tumeurs, nanotechnologie, chirurgie robotisée, intelligence artificielle ou Big Data: chaque jour, des avancées apportent de nouveaux espoirs aux patients et à leurs familles. À mesure que les traitements contre le cancer rattrapent leur retard, ces derniers affectent un nombre considérable de secteurs (biotechnologie, pharmacie, intelligence artificielle, recherche) et d’entreprises dans le monde entier.

Le nouveau fonds Candriam Equities L Oncology Impact encourage le développement d’un vaste éventail de diagnostics et de traitements contre le cancer et cherche à identifier les découvertes disruptives dans la façon dont nous traitons le cancer. Avec ce lancement, Candriam souhaite offrir aux investisseurs l’opportunité d’investir dans un fonds ayant un impact social positif direct. Par ailleurs, en s’engageant à reverser jusqu’à 10% des commissions de gestion de ce fonds, Candriam soutiendra la recherche contre le cancer par le biais d’instituts de recherche européens de premier plan.

«Nous observons un grand nombre d’innovations dans le traitement de nombreuses maladies, en particulier le cancer», constate Rudi Van den Eynde, Head of Thematic Equity. «Nous souhaitons identifier ces sociétés présentant un fort potentiel de croissance. L’expertise approfondie de notre équipe lui offre un excellent positionnement: elle s’appuie sur 20 années d’expérience dans la gestion d’un fonds dédié à la biotechnologie qui comprend deux analystes doctorants, et sera soutenue par un comité consultatif indépendant, lui-même composé de scientifiques de premier plan dans le domaine de l’oncologie».

«Les nouveaux traitements et les technologies nouvelle génération seront le moteur de croissance du marché mondial de l’oncologie», ajoute Vincent Hamelink, Chief Investment Officer – Investment Management. «Notre nouveau fonds Candriam Equities L Oncology Impact est conçu pour combiner recherche de rendement, soutien aux initiatives prometteuses et impact sociétal. En élargissant l’étendue de nos engagements et en reversant 10% des commissions de gestion de ce fonds, Candriam et ses clients investisseurs contribueront de manière tangible à la lutte contre le cancer».

Le fonds Candriam Equities L Oncology Impact est un compartiment de Candriam Equities L, une SICAV (Société d'investissement à capital variable) domiciliée à Luxembourg et gérée par Candriam Luxembourg. Le fonds Candriam Equities L Oncology Impact est actuellement enregistré pour commercialisation en Allemagne, en Autriche, en Espagne, en France, en Italie, au Luxembourg, au Pays-Bas, au Portugal, au Royaume-Uni et en Suisse.

 

1 Sources: National Institute of Health (NIH) et Organisation Mondiale de la Santé (OMS)