BlackRock lance un ETF sur la dette des banques de développement

Communiqué, BlackRock

1 minutes de lecture

L’ETF offre aux clients une alternative aux placements à revenu fixe traditionnels de haute qualité tels que les obligations d’État.

BlackRock a lancé un tracker («Exchange-Traded Fund» ou ETF) investissant dans la dette des banques multilatérales de développement («Multilateral development bank» ou MDB).

L’ETF offre aux clients une alternative aux placements à revenu fixe traditionnels de haute qualité tels que les obligations d’État. La dette des MDB offre des cotes de crédit solides – souvent AAA, une liquidité élevée et un rendement plus élevé que les bons du Trésor américain. Les fonds levés par la dette des MDB sont également consacrés à l’avancement des objectifs de développement durable des Nations unies (ODD des Nations unies).

Le iShares USD Development Bank Bonds UCITS ETF suit l'indice plafonné FTSE World Broad Investment Grade USD MDB Bond. L'indice offre une exposition aux titres de créance libellés en dollars américains émis par la Banque africaine de développement, la Banque asiatique de développement, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, la Banque interaméricaine de développement, l'Association internationale de développement et la Banque internationale pour la reconstruction et le développement et la Société financière internationale (IFC) du Groupe de la Banque mondiale. Chaque émetteur porte la cote de crédit AAA d'au moins une grande agence de notation, compte les États-Unis parmi ses membres et s'est engagé à soutenir les ODD essentiels des Nations Unions.

BlackRock s'est étroitement associé à UBS lors de ce lancement. Soutenu par le capital d'amorçage initial d'UBS, l'ETF possède actuellement des actifs de plus de 120 millions USD et un ratio de dépenses totales (TER) de 0,15%.

«De plus en plus de clients utilisent des ETF à revenu fixe pour un accès efficace et à faible coût à des classes d'actifs spécifiques», a commenté Brett Olson, responsable des titres à revenu fixe iShares en EMEA pour BlackRock. «Alors que les investisseurs cherchent à diversifier leurs portefeuilles obligataires, la dette des banques de développement multilatérales peut être un substitut liquide à d'autres risques de crédit de première qualité dans le cadre de leur allocation d'actifs.»

«Nos clients considèrent la dette des banques de développement comme un moyen attrayant de diversifier leurs portefeuilles et de les concentrer sur les objectifs de développement durable des Nations Unies», a ajouté Mark Haefele, Chief Investment Officer chez UBS Global Wealth Management. «Les fonds négociés en bourse continueront de représenter pour les clients un moyen important d'accéder à cette classe d'actifs en pleine croissance.»

A lire aussi...