Une force de frappe engagée

Salima Barragan

2 minutes de lecture

«Nous ne sommes pas des activistes, mais des investisseurs actifs», déclare Andrea Astone chez BMO GAM.

UBS Global Wealth Management a confié un capital de 200 millions de dollars américains à BMO Global Asset Management pour lancer une stratégie d’investissement alignée sur les 17 objectifs de développement durable (ODD) des Nations-Unies. Cette alliance répond aux objectifs d’investissements 100% durable de la grande banque suisse. «Grâce à l’excellence reconnue de BMO Global Asset Management, notamment dans le domaine de l’engagement d’actionnariat, UBS a trouvé dans notre société l’acteur qui pouvait les aider à atteindre leur objectif», déclare Andrea Astone, Directeur Commerciale et spécialiste de l'investissement responsable chez BMO Global Asset Management.

INVESTIR SUR LE LONG-TERME

Avec une force de frappe mondiale de plus de 200 milliards de dollars canadiens en mandats de délégations de droits d’actionnaires et une expérience de plus de 35 ans dans le domaine, l’activité d’engagement de BMO Global Asset Management peut être comparé à celle de la fondation suisse ETHOS, mais à l’échelle internationale. «À la différence que nous nous basons sur le dialogue, la collaboration et le partenariat», explique Andrea Astone. «Nous prodiguons des conseils et accompagnons les sociétés sur le long terme afin de mesurer l’amplitude des changements réalisés et pour s’assurer que les investisseurs nous ayant délégué leur pouvoir décisionnel puissent devenir des acteurs principaux du développement durable. Par ailleurs, selon un principe de transparence totale, un accent tout particulier a été mis sur le reporting qui reste la pièce maîtresse permettant à nos clients de suivre les évolutions des engagements réalisés grâce à leurs investissements», poursuit-il.

Certains ODD entravent les affaires des sociétés
agroalimentaires là où on ne s’y attend pas forcément.
DES PETITES ET MOYENNES SOCIéTéS BIEN éTABLIES

Le fonds se concentre sur 40 à 60 petites et moyennes capitalisations boursières entre 1 et 25 milliards de dollars américains issues de toutes les zones géographiques. La sélection des sociétés s’effectue au travers d’une analyse poussée des états financiers ainsi qu’à leur niveau de durabilité et leur alignement aux ODD. A titre d’exemple, dans les trois dernières valeurs acquises pour le compte du nouveau fonds figure l’entreprise allemande Qiagen. Elle effectue des analyses moléculaires et des tests de diagnostic, de dépistage ainsi l’étude de l’ADN. Elle compte plus de 500 clients parmi lesquels des hôpitaux. On y trouve aussi le groupe chinois alimentaire Dali Group qui produit du pain, des gâteaux, des chips, du lait mais aussi des boissons énergétiques et à bases de plantes ainsi que l’autrichien Lenzing, qui produit de la cellulose, une fibre textile biodégradable, réutilisable, et écologique (contrairement à la viscose et au coton: des fibres à haute impact environnemental).

LA CHASSE AU SUCRE

Certains ODD entravent les affaires des sociétés agroalimentaires là où on ne s’y attend pas forcément. Par exemple, l’ODD 2.1 des Nations-Unis préconise l’accès à une nourriture plus saine et de meilleure qualité nutritionnelle. Pour s’y conformer, huit pays européens* ont déjà instauré une taxe sur le sucre. Concrètement, les boissons industrielles dépassant un certain quota seront taxées. Un coup dur pour les Coca Cola and Co. «Le diabète est un problème à 45 milliards de livres sterlings rien qu’aux Royaume-Unis. De même, la Chine réfléchit à instaurer une taxe sur le sucre en plus de son plan «Healthy China 2030», qui vise à persuader 530 millions de Chinois de faire de l’activité physique régulière», explique Andrea Astone. D’ailleurs, toujours en ligne avec l’objectifs des Nations-Unis: «Nous allons discuter avec Dali Group pour qu’elle puisse offrir une gamme de produits avec moins de sel, de sucre et de gras et ceci accessible aussi aux consommateurs des classes plus défavorisées», conclut-il.

 

* Portugal, l’Espagne, l’Irlande, le Royaume-Unis, la France, La Belgique, La Finlande, L’Estonie.