Sans liquidité, les cryptos ne seront jamais des actifs crédibles

Stéphane Marrache, Coinhouse

2 minutes de lecture

Chronique blockchain. Les acteurs institutionnels qui entrent dans le marché des cryptoactifs doivent trouver des solutions de liquidité alternatives.

La liquidité est un des facteurs primordiaux qui déterminent l'efficience de n'importe quel marché. Le marché des cryptoactifs en manque cruellement. Les acteurs institutionnels qui rentrent dans ce marché doivent donc trouver des solutions de liquidité alternatives.

Quand on parle de transactions, le monde des cryptoactifs n'a rien inventé. Ceux qu’on appelle les «Exchanges» sont des acteurs privés dont la fonction est d'organiser la rencontre de l'offre et de la demande d'investisseurs sous la forme d'un carnet d'ordre.

Les dangers d'évoluer dans un marché avec une faible liquidité
sont principalement des phénomènes de décalage de cours.

Les Exchanges ne génèrent pas de liquidité provenant de leurs fonds propres, mais ne font qu'utiliser celle de leurs propres clients. Or, pour la plupart en 2019, ce sont encore des particuliers et quelques investisseurs avertis qui représentent le gros de la clientèle. Une majorité spécule donc avec des montants négligeables en comparaison des volumes échangés sur les marchés financiers traditionnels.

Les dangers d'évoluer dans un marché avec une faible liquidité sont principalement des phénomènes de décalage de cours (slippage), dont les effets sont d'autant plus importants que les transactions sont volumineuses. Une faible liquidité peut aussi être propice à des manipulations de marché lors de la passation des ordres.

Améliorer la liquidité doit être la priorité

Manipulation, délit d’initiés, régulation encore floue…Des termes encore associés aux cryptoactifs, et qui viennent freiner leur démocratisation malgré leur impressionnant potentiel de disruption. Pour intervenir, les acteurs institutionnels veulent un marché efficient sur lequel il est facile, rapide et peu coûteux de réaliser des transactions importantes. 

Le déficit de liquidité s'explique principalement
par la jeunesse de l’écosystème.

Ne jetons toutefois pas la pierre trop vite sur cette classe d’actifs. Le déficit de liquidité s'explique principalement par la jeunesse de l’écosystème, encore peu structuré, avec des acteurs qui tâtonnent et expérimentent.

Des Exchanges trop nombreux dispersent la liquidité

Selon le site de référence Coinmarketcap, il existe environ 300 Exchanges. C’est trop. Beaucoup de cryptoactifs ne sont disponibles que sur certains Exchanges. Les investisseurs sont donc contraints d’ouvrir plusieurs comptes et répartissent d’autant plus le volume de leurs transactions. Trois étapes sont primordiales:

  • Le marché doit se consolider avec des Exchanges qui se regroupent afin d’offrir une meilleure liquidité et un spread plus raisonnable.  
  • Le nombre d’actifs proposés doit se réduire drastiquement pour ne proposer que les plus sérieux, les plus capitalisés et liquides.
  • Il faut mettre fin aux pratiques de «wash trading» trop souvent constatées sur des Exchanges cryptos, qui provoquent une liquidité fictive et diminuent la confiance dans le marché.
Des conditions sont nécessaires à l’augmentation de la liquidité

Malgré les progrès réalisés, les investisseurs professionnels continuent de plébisciter l'utilisation d'opérateurs spécialisés:

  • Les plateformes d'OTC (Over the Counter) permettent aux investisseurs d’exécuter leurs ordres de façon rapide, hors des carnets d'ordre des Exchanges. Ces transactions ne sont pas prises en compte dans les statistiques de volumes connus alors qu’elles sont très significatives.
  • Les courtiers facturent une commission pour négocier au mieux l'ordre communiqué par leurs clients. Mais ils opèrent grâce à leur connection aux principaux Exchanges et aux OTC pour proposer l’accès à un «pool» de liquidité élargi.
Les dérivés ont leur rôle à jouer

D’autres investisseurs ont recours aux plateformes proposant des dérivés d’un crypto actif, par exemple Bitmex ou récemment Bakkt (lancée par la maison mère du NYSE en septembre 2019). Ces plateformes permettent aux investisseurs de profiter de la performance du sous-jacent sans avoir les problèmes liés à la livraison et la détention de l'actif sous-jacent lui-même.

Une régulation efficace et raisonnée permettra d’en finir
avec la réputation sulfureuse des cryptoactifs.

Tous ces acteurs seront amenés à jouer un rôle important dans l'adoption à venir. Ils doivent convaincre les investisseurs traditionnels que les cryptoactifs ont un rôle prépondérant à jouer dans la finance de demain.

La confiance est l’élément clé

Principalement causée par l'immaturité inhérente à tout marché émergent, les problèmes de liquidité ne seront résolus que lorsque des investisseurs traditionnels entreront sur le marché sans éprouver de doutes sur sa stabilité et sa capacité à absorber leurs ordres.

Pour établir cette confiance, ces acteurs ont besoin de services connexes destinés à leur faciliter le travail, ouvrant des perspectives pour de jeunes entreprises innovantes prêtes à les fournir. Et surtout, une régulation efficace et raisonnée permettra d’en finir avec la réputation sulfureuse des cryptoactifs et de leur donner la place qui doit leur revenir dans le monde de la finance moderne.