Risques ESG: le facteur «S» dans la notation de crédit

S&P Global Ratings

1 minutes de lecture

S&P Global Ratings examine comment la prise en compte des risques «sociaux» dans son analyse crédit a affecté la qualité de crédit des entreprises.

Entre juillet 2015 et août 2017, des risques sociaux ont explicitement été identifiés comme pertinents pour la notation dans 346 cas. Dans 42 cas, la notation, la perspective ou la surveillance ont été modifiées, soit en raison de la survenance d’un évènement spécifique, soit de notre appréciation de leur effet à plus long terme. Les secteurs concernés sont multiples, les plus affectés étant ceux de la distribution et des restaurants, des loisirs et des sports et les services aux collectivités réglementés (regulated utilities).

Sur cette période, on constate que les risques sociaux ont induit moins de modifications de notation que les risques environnementaux et climatiques (qui ont touché 10% environ du total des notations publiées). Cependant, en cas d’impact sur les notes, celui des risques sociaux a été bien plus fréquemment négatif. Les risques liés à la gestion des ressources humaines et de la sûreté ont eu une incidence plus grande sur la qualité de crédit que d’autres risques sociaux.