Perte d’élan des PME suisses – PME PMI de Raiffeisen

Domagoj Arapovic, Raiffeisen

1 minutes de lecture

En février, l'indice Raiffeisen PMI PME a baissé de 52,9 à 51,4 points, il est donc tout juste supérieur au seuil de croissance de 50.

En février, l'indice des directeurs d'achat Raiffeisen PME PMI cotait à nouveau au-dessus du seuil de 50 points, donc en zone de croissance. L'activité commerciale des PME interrogées a donc augmenté pour le septième mois consécutif. En comparaison avec le mois précédent, l’indice s’est toutefois contracté de 52,9 à 51,4 points et se situe donc tout juste au-dessus du seuil d’expansion (voir premier graphique ci-dessous). Seule la dynamique de production s’est améliorée en février, tandis que tous les autres sous-composantes affichent des résultats inférieurs à ceux de janvier (voir second graphique ci-dessous). 

La composante pesant le plus dans l'indice global (30%), c'est-à-dire les carnets de commande, est restée en zone de croissance. En revanche, l'emploi et les délais de livraison ont chuté en-deçà du seuil de croissance. La composante «délais de livraison» a fortement baissé (5,1 points), indiquant une stagnation de l’exploitation des capacités dans l'industrie.

Raiffeisen PMI PME février 2019

 

Raiffeisen PMI PME – Sous-composantes (I)

 

Le Raiffeisen PMI PME – sous-composantes (II)

Retrouvez l’interview de l’économiste de Raiffeisen Domagoj Arapovic en cliquant ici.