Mai solide mais scepticisme des PME – PME PMI de Raiffeisen

Domagoj Arapovic, Raiffeisen

1 minutes de lecture

En mai, l'indice PMI PME de Raiffeisen s'est inscrit à 54,2 points contre 52,6 points le mois précédent, soit un niveau qui se rapproche de nouveau du record de l’année.

Les PME suisses du secteur industriel communiquent un accroissement des volumes de production et des carnets de commandes. Cependant, elles ne s'attendent pas à une poursuite de la forte dynamique de croissance enregistrée en mai car, pour la première fois depuis la mise en œuvre du sondage en mars 2018, elles n'ont pas augmenté leurs stocks de marchandises.

En mai, l'indice PMI PME de Raiffeisen s'est inscrit à 54,2 points contre 52,6 points le mois précédent, soit un niveau qui se rapproche de nouveau du record de l’année (voir graphique ci-dessous). Si les PME industrielles interrogées n'enregistrent plus une croissance aussi forte qu'en 2018 quand la conjoncture tournait à plein régime en Suisse, leur rythme d'expansion reste important. En plus de communiquer des carnets de commande et des volumes de production en hausse, les entreprises augmentent aussi l'emploi. Sur l'ensemble des sous-composantes de l'indice PMI PME, seule la composante «délais de livraison» est tombée en dessous de la barre de 50 points en mai. Toutefois, cette baisse n'est pas le reflet d'un repli de l'utilisation des capacités mais plutôt la conséquence de la forte progression de la production. Une ombre au tableau cependant: la composante «stocks de marchandises» qui, pour la première fois depuis le lancement de l’indice des directeurs d’achat, est tombée à 50 points. En mai, le stock de marchandises est donc resté inchangé pour la première fois, ce qui signifie que les entreprises interrogées ne s’attendent pas à une poursuite de la forte utilisation des capacités actuelle.

Raiffeisen PMI PME mai 2019
Raiffeisen PMI PME – Sous-composantes (I)
Le Raiffeisen PMI PME – sous-composantes (II)

Retrouvez l’interview de l’économiste de Raiffeisen Domagoj Arapovic en cliquant ici.