«Investir redevient-il difficile? Je l’espère»

Ben Inker, GMO

1 minutes de lecture

Nous pouvons espérer un avenir plus prospectif mais plus rentable à long terme.

Au cours des trois premiers mois de 2018, la volatilité a augmenté et les corrélations entre les actions et les obligations ont changé. En d’autres termes, le dernier trimestre a ressemblé beaucoup plus aux conditions moyennes que les investisseurs ont connues au cours des 150 dernières années que la très faible volatilité et les corrélations fortement négatives entre actions et obligations connues récemment.

Le changement, bien que sur une courte période, devrait permettre aux investisseurs d’évaluer si l’environnement «facile» que nous avons vu à travers ce marché haussier se poursuivra. Si c’est le cas, les rendements que nous «méritons» de gagner en tant qu’investisseurs devraient être faibles. Sinon, nous pouvons espérer un avenir plus prospectif mais plus rentable à long terme. Quel chemin l’avenir prendra-t-il? Mon argent est sur ce dernier. Comme le dit Hyman Minsky, «la stabilité engendre l’instabilité.