USA/New York: léger regain de l’activité manufacturière

AWP

1 minutes de lecture

L’indice Empire State a gagné cinq points en février, remontant à 8,8 alors que les analystes misaient sur un rebond à 7.

La croissance de l’activité manufacturière dans la région de New York a repris de la vigueur en février, pour remonter à un niveau un peu supérieur aux attentes des analystes, selon l’indice mensuel Empire State, publié vendredi par la Fed de New York.

L’indice a gagné cinq points, remontant à 8,8 alors que les analystes misaient sur un rebond à 7.

Cet indice de l’activité de l’industrie manufacturière de la région de New York est considéré comme un baromètre pour le reste du pays.

L’enquête signale néanmoins que la croissance de l’activité reste «à un rythme significativement inférieur à ce qu’il était l’année dernière».

Quelque 32% des industriels interrogés ont rapporté une amélioration des conditions d’affaires tandis que 23% pensent qu’elles ont empiré.

Les nouvelles commandes ont grimpé de quatre points à 7,5. L’indice du nombre d’employés a décru pour le 2e mois d’affilée, perdant trois points à 4,1. L’indice des prix payés est en recul pour le troisième mois consécutif à 27,1 perdant 9 points, tandis que celui des prix facturés a augmenté de 10 points à 22,9.

L’optimisme des entreprises concernant l’activité pour les six prochains mois s’est amélioré gagnant 15 points à 32,3 points.

Selon Ian Shepherdson de Pantheon Macroeconomics, la remontée de l’indice mensuel Empire State représente «un modeste soulagement après le sérieux recul des deux mois précédents mais on ne peut pas être sûr d’avoir touché le fond».

«D’une façon générale, l’enquête montre un clair ralentissement de l’activité manufacturière sans toutefois signaler une récession», a ajouté cet économiste qui s’attend à d’autres ralentissements dans les prochains mois.