USA: nouvelle contraction de l’industrie manufacturière

AWP

1 minutes de lecture

L’indice ISM manufacturier a perdu 0,2 point de pourcentage par rapport à octobre, pour atteindre 48,1% en novembre.

L’activité du secteur manufacturier aux Etats-Unis a continué de se contracter en novembre plus vite que ne le pensaient les analystes, selon l’indice de l’association professionnelle ISM publié lundi.

L’indice ISM manufacturier a perdu 0,2 point de pourcentage par rapport à octobre, pour atteindre 48,1% en novembre.

Les analystes espéraient un chiffre bien meilleur à 49,4%. En dessous de 50% l’indice ISM marque une contraction.

Cet indice, très suivi par les marchés, a commencé à passer dans le rouge en août, pour la première fois en trois ans, non seulement à cause des inquiétudes autour des tensions commerciales mais encore du ralentissement de la croissance mondiale.

«Le commerce mondial reste le problème principal dans tous les secteurs», a souligné Timothy Fiore, qui préside le comité calculant l’indice, dans un communiqué.

Parmi les composantes de l’indice ISM publié lundi, les nouvelles commandes sont à 47,2%, en recul de 1,9 point par rapport à octobre, et les exportations marquent un recul encore plus élevé à 47,9% (-2,5 points par rapport à octobre).

L’emploi continue de se contracter, abandonnant 1,1 point de pourcentage à 46,6%.

La production en revanche s’est contractée moins vite que le mois précédent (49,1% contre 46,2 en octobre).

Sur les 18 branches manufacturières examinées en novembre, seules cinq affirment être en croissance: vêtement, produits en cuir; alimentation, boissons et tabac; produits en papier; ordinateurs, éléments électroniques et produits manufacturés divers.

A lire aussi...