USA: les demandes d’allocations chômage au plus haut en 16 mois

AWP

1 minutes de lecture

Pour la semaines close le 26 janvier, les inscriptions ont grimpé à 253'000, alors que les analystes tablaient sur 220’000 nouvelles demandes.

Les demandes hebdomadaires d’allocations chômage aux Etats-Unis ont augmenté plus que prévu à 253’000 pour la semaines close le 26 janvier, selon les données du département du Travail.

Cela représente une hausse de 53’000, qui s’explique par des facteurs saisonniers et dans une moindre mesure par le shutdown de l’administration. A 253’000, c’est leur plus haut niveau depuis 16 mois.

Les analystes s’attendaient à 220’000 nouvelles demandes.

Près de 15’000 employés fédéraux, touchés par la fermeture partielle du gouvernement, ont compté parmi les nouveaux demandeurs d’emplois pour la semaine du 19 janvier, indique le département du Travail qui comptabilise ces données avec une semaine de retard.

Cela représente une baisse de plus de 10’000 par rapport à la semaine précédente. Les fonctionnaires au chômage forcé peuvent faire une demande d’allocation chômage mais, étant rémunérés rétroactivement lorsque l’impasse politique est résolue, ils sont appelés à rembourser cette allocation plus tard.

La moyenne globale des nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage sur quatre semaines s’est établie à 220’250, en hausse de 5000 par rapport à la même période la semaine précédente.

Le gouvernement publie vendredi les chiffres officiels de l’emploi pour janvier. Les analystes s’attendent à un repli des créations d’emplois à 160’000 après les chiffres très forts de décembre (+312’000). Le taux de chômage devrait rester stable à 3,9%.