USA: la confiance des consommateurs reste au plus bas depuis 2 ans

AWP

1 minutes de lecture

La fin du shutdown a toutefois donné un petit coup de pouce au moral des ménages, ce qui a permis à l’Université du Michigan de relever sensiblement son indice de janvier.

La confiance des consommateurs aux Etats-Unis est restée en janvier à son plus bas niveau depuis l’élection du président Trump, selon l’estimation finale de l’indice de l’Université du Michigan, publiée vendredi.

La fin du shutdown de l’administration américaine intervenue le 25 janvier après 35 jours de paralysie a toutefois donné un petit coup de pouce au moral des ménages qui s’est inscrit à 91,2 contre 90,7 pour la première estimation et 98,3 en décembre. A ce niveau, l’indice demeure néanmoins au plus bas depuis un peu plus de deux ans.

Selon Richard Curtin, l’économiste responsable de l’enquête, l’impact d’une fermeture partielle du gouvernement est d’ordinaire éphémère «les consommateurs devant regagner rapidement de la confiance».

«Mais il y a peu de chance que cela se passe comme ça cette fois-ci, car la résolution d’accord ne tient que jusqu’à mi-février. Si le bras de fer recommence fin février, cela pourrait faire décliner l’optimisme des consommateurs», souligne l’économiste.

La paralysie administrative a été provoquée par un bras de fer entre la Maison Blanche et les démocrates au Congrès sur le financement d’un mur anti-immigration à la frontière méridionale.

«Une solidité durable des dépenses des consommateurs est essentielle, surtout avec la volatilité des marchés financiers et les perspectives d’affaiblissement de la croissance mondiale», a encore souligné l’économiste. Il estime qu’au niveau actuel de confiance des consommateurs, leurs dépenses devraient croître de 2,6% en 2019.