SPS enregistre une hausse de ses revenus

AWP

1 minutes de lecture

La société immobilière Swiss Prime Site (SPS) a profité d’un taux de vacance en baisse, et celui-ci devrait encore reculer pour passer sous la barre des 5%, a souligné le directeur général (CEO) René Zahnd.

La société immobilière Swiss Prime Site (SPS) a enregistré une hausse de ses revenus et du bénéfice en 2017. Elle a profité d’un taux de vacance en baisse, et celui-ci devrait encore reculer pour passer sous la barre des 5%, a souligné le directeur général (CEO) René Zahnd jeudi.

«Nous avons réalisé une croissance à tous les niveaux», s’est félicité M. Zahnd. Le taux de vacance s’est inscrit à 5,2%, contre 6,1% fin 2016. La valeur du portefeuille a progressé de 5,4% à 10,63 milliards.

Le produit d’exploitation a progressé de 10% à 1,15 milliard de francs, une valeur sans précédent. Les revenus issus de la location ont augmenté de 3,7% à 469,9 millions tandis que les activités de services immobiliers ont rapporté 120,0 millions, soit 3,8% de plus sur un an. Le développement immobilier a rapporté 51,7 millions.

Hors effet de revalorisation de 65,9 millions de francs et impôts latents, le résultat opérationnel (Ebit) a progressé de 3,8% à 404,8 millions tandis que le bénéfice net a gagné 11,5% à 307,4 millions.

Dans le segment immobilier, le produit d’exploitation a progressé de près de 15% à 478 millions de francs.

Les revenus de la location ont dépassé les attentes des analystes, qui tablaient en moyenne sur 465,4 millions de francs. Au niveau de l’Ebit et du bénéfice, UBS avait tablé sur respectivement 392,0 et 282,0 millions tandis que la ZKB escomptait 391,0 et 281,4 millions. SPS a par conséquent fait nettement mieux.

Les actionnaires se verront proposer un dividende en hausse de 10 centimes à 3,80 francs. Barbara Frei-Spreiter et Thomas Studhalter se verront proposer à l’élection au conseil d’administration. La plupart des analystes tablait sur un versement inchangé.

NOUVEAU REPLI DU TAUX DE VACANCE

Pour l’année en cours, SPS table sur une croissance de ses revenus et de l’Ebit avant revalorisation. La baisse attendue du taux de vacance devrait mener à une hausse du revenu des loyers. «Je serais surpris si nous n’arrivions pas à un taux de vacance de 4 virgule quelque chose», a conclut le directeur.

Vontobel juge les résultats solides et les perspectives pour l’année en cours plaisantes. La performance est également jugée bonne par la Banque cantonale de Zurich (ZKB), et les prévisions pour l’année en cours sont la cerise sur le gâteau. Avec une rentabilité du dividende de 4,3%, SPS est une des actions immobilière les plus intéressante, la moyenne pour ses pairs étant située à 4,1%.

Vers 11h50, SPS lâchait 1,6% à 87,0 francs dans un SPI en repli 0,78%.