Sika se renforce en Chine avec l’acquisition de Crevo-Hengxin

AWP

1 minutes de lecture

La cible de reprise génère avec ses quelque 140 collaborateurs un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 50 millions de francs.

Le chimiste de la construction Sika rachète, pour un montant non dévoilé, le producteur chinois d’épaississant et de colle à base de silicone Crevo-Hengxin. La cible de reprise génère avec ses quelque 140 collaborateurs un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 50 millions de francs, précise un communiqué publié lundi.

L’opération doit permettre à la multinationale zougoise d’étendre sa présence dans l’Empire du Milieu et en zone Asie/Pacifique, sur les segments de l’industrie ainsi que de l’étanchéité.

Les recettes de Crevo-Hengxin représentent 3,4% des revenus de Sika en zone Asie-Pacifique – ou 0,6% du total – calcule la Banque cantonale de Zurich (ZKB). L’établissement rappelle que Sika avait déjà fortement étendu son exposition en Chine au premier semestre en s’offrant le français Parex pour 2,5 milliards de francs et prévoyait de procéder à une ou deux acquisitions complémentaires avant la fin de l’année.

Vontobel souligne que pour modeste qu’elle soit, la contribution de Crevo-Hengxin aidera à concrétiser l’ambition affichée de générer pour plus de huit milliards de francs de chiffre d’affaires en 2019. En plus de Parex, Sika a déjà cette année repris King Packaged Materials et Belineco, énumère encore la banque de gestion zurichoise.

A 11h35, la nominative Sika s’enrobait de 0,5% à 146,30 francs, dans un SMI en hausse de 0,15%.