Perspectives à nouveau plus favorables pour l’économie Suisse

AWP

1 minutes de lecture

Le relevé du mois de juillet fait état d’un bond de 3,3 points par rapport au mois précédent.

Le dernier baromètre conjoncturel KOF réserve une surprise, indiquant que les perspectives pour l’économie suisse ne sont plus aussi défavorables qu’anticipé pour les prochains mois. Le relevé du mois de juillet fait état d’un bond de 3,3 points par rapport au mois précédent.

«Les vents contraires faiblissent», relève mardi le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Après deux mois de baisse et un mois de stagnation, le baromètre de juillet se réchauffe nettement pour atteindre 97,1 points, contre 93,8 points en juin (après révision).

Ce niveau est nettement supérieur aux prévisions des analystes contactés par AWP, qui l’attendaient entre 92,5 et 95,0 points.

Les signaux apparaissent désormais plus favorables du côté de l’industrie manufacturière, des services, de la restauration, de la finance et des assurances.

Dans le détail, pour l’industrie manufacturière, l’industrie électrique et l’alimentation bénéficient de perspectives plus favorables. Idem pour le secteur des machines et de la construction de véhicules, la métallurgie et l’industrie textile, pour lesquelles les mois à venir s’éclaircissent légèrement.

En revanche, les perspectives s’assombrissent pour l’industrie du bois, du verre, du papier et de la pierre et le secteur de l’impression, notamment.

La majorité des spécialistes s’attendent à un ralentissement de la croissance helvétique cette année. Après s’être étoffé de 2,5% en 2018, le produit intérieur brut (PIB) helvétique devrait croître entre 1,3 et 1,5% cette année, selon les derniers relevés de différents instituts et augures.