Métaux industriels: le cuivre efface ses gains de 2019

AWP

1 minutes de lecture

Le cuivre a atteint vendredi son plus bas depuis cinq mois. L’aluminium, le plomb, l’étain, le nickel et le zinc ont tous subi des pertes sur la semaine.

Le prix du cuivre a poursuivi son recul sur le London Metal Exchange (LME) cette semaine et affiche désormais une perte sur l’année alors que les tensions commerciales pénalisent tous les métaux industriels.

Outre le cuivre, qui a atteint vendredi son plus bas depuis cinq mois à 5.809,40 dollars la tonne, l’aluminium, le plomb, l’étain, le nickel et le zinc ont tous subi des pertes sur la semaine.

En fin de semaine, les marchés se sont inquiétés de voir les Etats-Unis utiliser l’arme des droits de douane contre un nouveau partenaire commercial.

Le président américain Donald Trump a annoncé que les Etats-Unis allaient mettre en place «des tarifs douaniers de 5% sur tous les biens en provenance du Mexique» et que ces derniers allaient «progressivement augmenter tant que le problème de l’immigration clandestine n’est pas résolu».

Après ce regain d’agressivité, «les espoirs qu’un accord commercial soit vite trouvé avec la Chine semblent peu fondés», a expliqué Alastair Munro, courtier chez Marex Spectron.

Le conflit commercial qui oppose la Chine et les Etats-Unis pèse en effet sur les métaux de base, puisqu’il met en péril la croissance économique de ces deux géants.

Le cuivre, en particulier, voit sa demande augmenter quand la Chine, premier importateur mondial, accroit sa demande de circuits électriques.

La contraction de l’activité manufacturière chinoise en mai inquiète donc.

L’indice des directeurs d’achats (PMI) s’est établi à 49,4, contre 50,1 en avril, a annoncé le Bureau national des statistiques (BNS) vendredi, en deçà des prévisions d’un groupe d’experts interrogés par l’agence financière Bloomberg (49,9).

Dans ce contexte, les analystes de Commerzbank s’étonnaient même de voir les prix ne reculer que légèrement.

«Les attentes des investisseurs sont évidemment que le gouvernement chinois va annoncer de nouvelles mesures pour stimuler l’économie», ont-ils estimé.

Sur le LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s’échangeait à 5.815,50 dollars vendredi à 13H20 GMT, contre 5.971,50 dollars le vendredi précédent à la même heure.

L’aluminium valait 1.789,50 dollars la tonne, contre 1.801 dollars.

Le plomb valait 1.796 dollars la tonne, contre 1.828 dollars.

L’étain valait 18.660 dollars la tonne, contre 19.285 dollars.

Le nickel valait 12.040 dollars la tonne, contre 12.355 dollars.

Le zinc valait 2.524 dollars la tonne, contre 2.547 dollars.

A lire aussi...